$ 69.00

Tuto Redshift 3D : la Formation Complète avec Cinema 4D

$ 69.00

  • Une formation vidéo de 18h10m
  • Téléchargement immédiat et visionnage illimité à vie
  • Satisfait ou remboursé
  • Fichiers sources inclus
  • Découvrez pourquoi vous former avec Tuto.com

Redshift 3D est le moteur de rendu du futur, qui a été adopté en quelques années seulement par un grand nombre de studios.

Avec cette formation complète, en vidéo, apprenez ce fabuleux moteur de rendu pour Cinema 4D !

Tout au long de 10 chapitres et 147 vidéos, courtes, clairement organisées et nommées, vous allez apprendre comment éclairer, texturer, et affiner le rendu de vos scènes 3D grâce à de nombreux exercices et scènes explicatives.
 

Au sommaire de cette formation Redshift

Voici les points qui seront abordés dans ce cours. Le détail du programme est disponible dans la table des matières un peu plus bas.

  • Toutes les lumières Redshift : Dome Light, Aera Light, Physical & Sun etc…
  • Une revue en détails des Matériaux : métal, verre, peau, marbre, liquide, bois…
  • Comment aborder les réglages de rendu : maîtriser l’Unified Sampling, le Bokeh, la DOF
  • Le displacement mapping, qui permet de créer des milliards de polygones au moment du rendu
  • Maîtrisez l’illumination globale, la clef de tout éclairage de scène.
  • Comment tirer parti de Mograph, les particules, les b, grâce à Redshift
  • Tout un chapitre s’intéresse à l’art du compositing sur After Effects, grâce aux AOV, les éléments de rendu de Redshift

Vous allez adorer Redshift !
C’est devenu mon moteur de rendu de référence que j’utilise pour tous mes projets.
J’espère vous transmettre mon enthousiasme.

Redshift est un moteur de rendu GPU et sur CUDA. Vous devez donc avoir une carte graphique Nvidia compatible relativement récente pour vous en servir. Consultez cette page pour avoir plus d’informations.

Redshift possède une version de démo qui est à jour avec la version commerciale, et que vous pouvez télécharger gratuitement. Elle vous permettra de suivre toutes les vidéos et charger les fichiers de cours sans limitations.

Note : After Effects est utilisé pour le dernier chapitre dédié au compositing, mais il est tout à fait possible de l’appliquer à d’autres logiciels tels que Photoshop, Nuke ou Fusion.

La formation a été enregistrée sur la version R19 de Cinema 4D, mais Redshift fonctionnera aussi bien sur n’importe quelle autre version depuis la R16 jusqu’à la R20 .

De bonnes notions de 3D sont nécessaires pour suivre cette formation.

Bien entendu tous les fichiers de cours sont à votre disposition et je vous répondrai dans le salon d’entraide.

Table des matières de cette formation Cinema 4D (durée : 18h10m)

  • 01 - Premiers Pas
    • Introduction gratuit 00:03:29
    • Le Renderview gratuit 00:13:54
    • Premiers pas gratuit 00:09:59
    • Créer un matériau avancé 00:05:45
    • Le bucket rendering 00:12:13
    • Le post-traitement 00:08:03
  • 02 - Les Lumières
    • L'area light gratuit 00:10:45
    • Utiliser une texture dans l'aera light, régler le decay 00:12:36
    • Normaliser une lumière 00:04:39
    • Lumière infini 00:07:41
    • Spotlight et gobo 00:06:02
    • Pointlight et tag d'objet Redshift 00:05:23
    • Lumière volumétrique 00:09:22
    • Lumière IES 00:05:30
    • Meshlight et shader Incandescent 00:06:43
    • Créer un ciel avec le physical sun & sky rig 00:17:17
  • 03 - Les Matériaux
    • Créer un raccourci pour le node editor 00:04:33
    • Manipuler le node editor 00:10:37
    • Canal de diffuse 00:05:57
    • Canal de réflexion, réglages de base 00:08:29
    • Fresnel, mode edge tint 00:04:38
    • Fresnel, mode advanced 00:03:59
    • Frenel, mode metalness et workflow substance 00:07:31
    • L'anisotropy 00:05:47
    • Utiliser une texture sur le canal de roughness, utilisation du node triplanar 00:09:13
    • Affiner la texture de roughness avec un ramp node gratuit 00:07:57
    • Affiner la texture de roughness avec un change range node 00:06:39
    • Utiliser du bump mapping, linéariser ses textures 00:06:02
    • Utiliser une normal map 00:05:22
    • Mélanger des textures de bump avec le Bump Blender 00:08:14
    • Affiner le bump avec le Color Layer Node 00:08:13
    • Utiliser le curvature node et le Material Blender 00:14:06
    • Utiliser l'Ambiant Occlusion (AO) 00:09:02
    • Autres utilisations de l'Ambiant Occlusion (AO) 00:07:10
    • Utiliser le Material Blender en mode additif 00:06:35
    • Le coating 00:09:07
    • Les tracedepths 00:04:14
  • 04 - Le Displacement
    • Appliquer un displacement mapping gratuit 00:07:57
    • L'option auto-bump du displacement 00:03:26
    • La tesselation par le tag d'objet Redshift 00:13:35
    • Exemples de tesselation 00:06:13
    • Geler la tesselation dans le Render View 00:01:40
    • Mélanger des textures de displacement avec le Displacement Blender 00:08:46
    • Utliser le displacement pour texturer un mur 00:08:39
    • Utiliser un shader de bruit de C4D avec le displacement de Redshift 00:13:34
  • 05 - Les verres, SS et le Skin Shader
    • Comment créer un matériau de verre gratuit 00:08:04
    • La transmittance 00:06:18
    • Le roughness et l'option Thinwalled 00:12:35
    • Comment modéliser un liquide 00:03:57
    • Option dispersion et application sur un matériau liquide 00:06:46
    • Utiliser le single scattering pour simuler un liquide 00:11:28
    • Utilsier le single scattering pour un matériau solide 00:11:09
    • Mélanger la réfraction et le single scattering 00:02:38
    • L'opton "extinction" du single scattering 00:10:18
    • Le multi Subsurface Scattering (SSS) 00:07:50
    • Utiliser des textures avec le SSS 00:06:53
    • Le Skin Shader 00:11:54
    • Appliquer un bump au skin shader 00:07:57
    • Utiliser des textures avec le skin shader 00:09:43
    • Texturer une tête de personnage scanné en 3D avec le Skin Shader 00:11:36
  • 06 - Autres Matériaux et Shaders
    • Le shader de Car Paint 00:08:25
    • Utiliser des textures avec le Car Paint 00:08:24
    • Exemple d'utilisation du Car Paint 00:06:32
    • Créer un shader de feuille d'arbre avec l'opacité 00:03:58
    • Utiliser le Ray Switch et le shader Sprite pour simuler la feuille d'arbre 00:06:55
    • Utilisation avancée du Ray Switch 00:03:07
    • La translucence 00:06:41
    • Texturer et éclairer un arbre 00:12:13
    • Le matériau incandescent, options avancées 00:06:12
    • Compléter le matériau incandescent avec un aera light 00:07:42
    • Exemple d'utilisation du matériau Incandescent dans une scène d'intérieur 00:07:32
    • L'option "emission" du matériau standard 00:03:50
    • Arrondir ses arêtes avec le shader de Round Corner 00:09:35
    • Créer des pochoirs avec le Color Layer 00:07:01
    • Utiliser des coordonnées UV différentes pour chaque texture 00:08:26
    • Combiner Material Blender et Color Layer pour mieux contrôler son composite 00:09:15
    • Utiliser les Vertex Map (Influences de Point) 00:12:57
    • Les Proxy Redshift 00:10:12
    • Objet Volume 00:12:09
    • Les Caustics 00:14:04
    • Le Matte Shadow 00:05:19
    • Combiner Matte Shadow et Backplate 00:08:37
    • Le brouillard volumétrique 00:09:01
  • 07 - la GI
    • Explication de l'illumination globale et de l'utilisation du Brute Force 00:10:38
    • L'irradiance Point Cloud 00:10:25
    • L'Irradiance Caching 00:10:15
    • L'irradiance Caching, utilisation du Min Rate et Max Rate 00:04:40
    • L'irradiance Caching, les Thresholds 00:04:15
    • L'irradiance Caching, Details Smoothing 00:03:18
    • L'irradiance Caching et le Brute Force 00:03:10
    • L'irradiance Caching et l'Irradiance Point Cloud 00:02:31
    • Les photons de GI 00:06:18
    • Utiliser le Brute Force grâce au tag de Redshift Object 00:02:27
    • Exclure un objet de la GI avec le tag de Redshift Object 00:02:21
    • Contrôler le color bleeding avec le ray switch 00:07:49
    • Accélerer le calcul d'une animation de GI 00:12:47
    • Option "Flythrough" 00:09:39
    • Contrôler le phénomènes des "fireflies" 00:09:25
  • 08 - L'unified sampling, anti aliasing, flou de mouvement
    • Explication et théorie de l'Unified Sampling 00:06:39
    • Comment régler l'Unified Sampling 00:08:46
    • Ajuster les paramètres de Max et Min Rates 00:10:05
    • Réglages de la GI en Brute Force 00:06:42
    • Accélérer la scène grâce à l'Irradiance Caching et de l'Irradiance Point Cloud 00:13:32
    • Méthode alternative pour régler l'Unified Sampling 00:12:11
    • Réglages de l'antialiasing 00:08:50
    • Résoudre les problèmes d'antialiasing 00:03:57
    • Ajouter de la profondeur de champs dans une scène 00:06:58
    • Autres options de la profondeur de champs 00:08:46
    • Le flou de mouvement 00:09:11
    • Le flou de déformation 00:05:21
    • Résoudre les problèmes de flou de déformation 00:06:03
    • Le denoiser 00:13:13
  • 09 - Mograph, Particules et Cheveux
    • Récupérer les couleurs d'un cloneur gratuit 00:05:59
    • Choisir et distribuer les couleurs d'un cloneur 00:05:03
    • Contrôler les couleurs à l'aide d'un autre effecteur 00:03:25
    • Répartir les couleurs aléatoirement grâce à Redshift 00:02:34
    • Randomiser d'autres valeurs 00:03:21
    • Répartir des matériaux différents au sein d'un cloneur 00:05:29
    • Répartir aléatoirement ces matériaux 00:03:00
    • L'Index Ratio et comment le contrôler 00:04:51
    • Utiliser les couleurs natives d'un objet 00:07:01
    • Répartir des couleurs d'objet grâce à l'objet Fracture 00:05:57
    • Projet Lego : varier les couleurs en teinte et saturation 00:08:24
    • Projet Lego : faire varier aléatoirement les textures 00:08:15
    • Projet Lego : appliquer un bump variable 00:08:43
    • Projet Lego : rajouter le logo avec le Bump Blender 00:05:28
    • Faire un rendu de particules 00:07:05
    • Contrôler les couleurs des particules 00:03:38
    • Répartir des matériaux entre les particules 00:03:20
    • Faire un rendu des traînées de particules, rendre des splines 00:09:04
    • Varier les couleurs des splines grâce à des shader 00:04:00
    • Introduction au rendu de cheveux dans Redshift 00:11:02
  • 10 - Les AOV et Compositing
    • Qu'est ce que sont les AOV ? gratuit 00:02:52
    • Choisir ses AOV pour un compositing simple 00:11:35
    • Recréer le compositing dans After Effects 00:07:24
    • Créer un Custom AOV pour l'ambiant occlusion 00:03:51
    • Exclure des objets de l'ambiant occlusion 00:04:49
    • Créer des objets ID 00:03:28
    • Utiliser le Puzzle Matte 00:05:35
    • Le cryptomatte et comment s'en servir 00:08:01
    • Créer un masque pour le logo 00:02:48
    • Créer un AOV pour les coordonées UVW 00:02:31
    • Utiliser le Diffuse Filter et les Shadows 00:01:23
    • Passes de profondeur Zdepth et de Motion 00:05:57
    • Créer un compositing avancée dans After Effects 00:05:16
    • Changer l'ambiance et l'éclairage de la scène grâce aux AOV 00:08:23
    • Régler la profondeur de champs et le flou de mouvement 00:06:45



Formateur : Lionel Vicidomini

Lionel Vicidomini a publié 26 tutoriels et obtenu une note moyenne de 4,9/5 sur 9 675 tutoriels vendus. Lionel Vicidomini est un formateur certifié tuto.com. Voir les autres formations de Lionel Vicidomini

5,0
note moyenne

3
avis laissés
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
  • 5
    avis de joevince laissé le 21/10/2018
    Enfin une formation qui traite de ce moteur de rendu en français..Très utile; m'a aider a mieux comprendre certains aspects de RedShift pour lesquels je n'avais eu que des explications en anglais et était passé a coté de certains détails. J'ai mis un niveau débutant parce que je me place du point de vue de celui qui débute qui débute sur RedShift et qui trouvera là de quoi bien commencer... mais ça reste une reference même pour les non-débutants... Bravo Lionel, tu mets ainsi a disposition ce qu'il manquait...j'espère qu'il y aura une suite pour approfondir l'apect Multi-Passes

  • 5
    avis de lakpo laissé le 07/10/2018
    Clairement si vous voulez vous mettre à Redshift c'est la formation qu'il vous faut. En effet Lionel comme d'habitude est très formateur et il n'a pas seulement survoler le plugin, il vous explique vraiment comment l'utiliser en profondeur. Je suis heureux de posséder cette formation ayant déjà de bonnes bases sur ce plugin elle restera une vrai bible pour approfondir ou revenir sur des fondamentaux en cas de doutes. `

  • 5
    avis de goldorac59 laissé le 03/10/2018
    Merci Lionel pour cette formation complète en français sur RedShift. Je met 5/5 d'office car je pense que la qualité du Tutoriel sera à la hauteur du formateur vu la formation sur Cinéma 4D,déjà une tuerie et la,je pense que cela sera encore une tuerie.Et bien...,Oui Oui.Encore un tutoriel qu'il ne faut pas louper .Une réussite que ce soit sur le plan pédagogique ou sur les exercices avec de nombreux exemples.Merci Lionel pour Ces Tutoriels de Grandes Qualités.Jamais déçu !!!

  • Avec quelle version de logiciel ce tuto est-il compatible ?
    Cinema 4D 18, Cinema 4D 17, Cinema 4D 16, Cinema 4D 19
  • Quel est le niveau requis pour suivre ce tuto ?
    intermédiaire
  • Est-ce que Redshift est disponible sur Mac ? Va-t-il fonctionner ?
    Oui, Redshift est disponible sur Mac, mais comme il nécessite une carte graphique compatible CUDA, et comme les Mac ne possèdent plus depuis des années que des cartes AMD non compatible, vous risquez de ne pas pouvoir vous en servir. Une solution est d'utiliser un boîtier E-GPU de ce genre : https://www.macway.com/fr/product/543270/akitio-node-boitier-gpu-externe-thunderbolt-3.html Dans lequel vous pourrez ajouter une carte Nvidia.
  • Quelle carte graphique faut-il avoir pour que Redshift fonctionne correctement ?
    Il est difficile de répondre. Il vaut mieux avoir une carte récente. La version d'essai sur le site permet de tester si votre système est compatible facilement. Le site explique qu'il faut avoir une geforce compatible avec "compute capabiity 2.0" Sur le site de Nvidia, il y a une liste des GPU qui donne la capacité en "compute capability". En gros tout GPU depuis les générations 600. Les cartes graphiques Intel de portable intégrées au processeur de beaucoup de portables ne fonctionneront pas. Consultez ces pages pour avoir plus d'informations : https://www.redshift3d.com/support/faq https://developer.nvidia.com/cuda-gpus
  • Quelle est la meilleure carte graphique pour Redshift ?
    Pour le moment, le meilleur rapport qualité/prix pour utiliser Redshift est la Geforce GTX 1070. Ensuite ce sont les GTX 1070ti et les GTX 1080 et GTX 1080ti.
  • Bonjour, Je souhaite poser une question concernant Redshift, mais tout d'abord, ayant plusieurs de vos tutos, je veux vous faire part de mon appréciation concernant la qualité de leur contenu, du professionnalisme des vidéos, de l'exhaustivité du traitement des sujets qui font qu'elles méritent largement leur "5 étoiles" ! Concernant Redshift, je vois que finalement peu d'exemples démontrent l'intérêt de ce logiciel pour le rendu d'images d'architecture en extérieur. Est-ce que l'investissement que représente cette solution (carte graphique, logiciel) est justifié pour ce type d'image en comparaison avec le moteur de rendu de C4D (plus de rapidité (en fonction de la carte graphique probablement), mais surtout plus grande qualité de l'illumination, et donc post-production moins "lourde") ? Pour ce qui est des objets ou des scènes d'architecture intérieure, le résultat semble plutôt positif. Je vous remercie d'avance pour votre réponse qui sera un élément déterminant pour franchir le pas du GPU ! Cordialement. Jean Marc
    Merci ! Qui peut faire des rendus d'intérieur très rapidement peut faire des rendus d'extérieur encore plus rapidement ! Redshift traite merveilleusement les scènes d'extérieur. Si vous utilisez Mograph pour ajouter des immeubles, objets, arbres etc... regardez bien les vidéos concernant les proxies et l'utlisation de Mograph pour varier les couleurs, textures etc... En terme de vitesse, c'est beaucoup, beaucoup plus rapide que le rendu de cinema4D. Attention cependant, ça dépend de votre machine: si vous avez un ordinateur bi-processeur avec beaucoup de core et une carte graphique moyen de gamme, le gain ne sera pas énorme. Mais si vous avec un simple Core i7, l'ajout d'une carte graphique haut de gamme divisera les temps de rendu au moins par deux sinon plus. Attention, cependant, des scènes vraiment énormes, avec des millions de polygones, vont consommer beaucoup de mémoire, et même si Redshift gère très bien les situations "out of core", le rendu sera ralenti. Personnellement, ça ne m'est jamais arrivé, on parle vraiment de scène gigantesque.
  • Quelles différences y a t-il entre les moteurs de rendu "CPU" et "GPU" ?
    Les moteurs de rendu CPU, tel que celui de Cinema 4D, Arnold, Corona, se servent du processeur de votre ordinateur. Ils ont en commun d'être très versatiles et de s'adapter à tout type de matériel. Par contre, ils sont tous assez lents. Au contraire des moteur de rendu GPU tels que Redshift et Octane, qui sont très rapides, mais peuvent parfois manquer de fonctionnalités par rapport aux moteurs CPU. Redshift de ce côté là, est particulièrement complet et versatile. L'autre avantage des moteurs de rendu GPU est qu'il est beaucoup plus facile d'acquérir une carte graphique haut de gamme, voire plusieurs, que de changer de processeur. On peut ainsi facilement "gonfler" son ordinateur. Un inconvénient, par contre, est que les GPU disposent généralement de moins de mémoire RAM que les CPU et peuvent ainsi se retrouver à court de mémoire, empêchant ainsi le rendu. Redshift a l'avantage de supporter un mode "out of core" qui permet d'outrepasser cette limite. Il est néanmoins conseillé d'avoir au moins 4go de VRAM, idéalement 8go voire plus.
  • Comment se compare Redshift, par rapport à Octane, Corona, Physical Render etc...
    Regardez ce live Motion Café que j'ai animé : https://youtu.be/Sh_eblMt5_k?list=PLWaiDdA4vMGNe4dPnnEbXVItqhq26BMLM On y compare différents moteurs de rendu. Un autre comparatif que j'aime beaucoup, mais qui est en anglais et maintenant un peu daté (août 2017) : https://greyscalegorilla.com/2017/08/what-renderer-should-i-use-in-cinema-4d/
  • Que permet de faire la version de démo ?
    Absolument tout, il n'y a pas d'autres limitations qu'un filigrane assez peu gênant. Par contre, ne comptez pas dessus pour sortir des projets commerciaux, il est impossible d'enlever ce filigrane. Il n'y a pas non plus de limitations dans le temps, ni dans la possibilité de sauvegarder et utiliser ces sauvegardes avec une version commerciale.
  • Ou est le fichier d'interface auquel vous faites référence ? Comment l'installe-t-on ?
    Dans les fichiers sources, il y a un répertoire avec un fichier redshift.l4d et une vidéo Regardez_Moi.mp4. La vidéo vous explique comment installer l'interface. En gros, c'est très simple, il faut glisser-déposer le fichier redshift.l4d dans le viewport Cinema 4D. Ensuite vous sauvegardez l'interface.
  • Quel est votre matériel ?
    Le tuto a été enregistré sur une station dotée de 3 GTX 1080. J'ai fait beaucoup de test sur un XPS Dell 15 Pouces équipé d'une GTX960M et j'ai été très agréablement surpris par la réactivité du système. Bien sûr pour les rendus finaux, c'était beaucoup moins rapide que le PC principal, mais en mode IPR il était étonnement réactif et rapide.
  • Pourquoi les fichiers sources sont dans un tel désordre ?
    Pour empêcher d'avoir des messages d'erreur du sytème expliquant ne pas trouver les textures. Cinema 4D cherche par défaut les textures dans un dossier "tex" situé au même niveau que les fichiers .c4d Tuto.com ne permettant pas l'envoi de fichiers sources supérieur à 1go, j'ai été obligé de réunir tous les fichiers sources dans un unique répertoire, avec toutes les textures dans un unique répertoire "tex". De cette manière j'ai pu limiter le poids total à 1go. Pour retrouver le fichier correspondant à la vidéo que vous regardez, le moyen le plus sûr est de regarder le nom du fichier tout en haut à gauche et retrouver le fichier correspondant dans les sources.
  • Allez vous mettre la formation à jour pour la R20 ? Pour les futurs versions de Redshift ?
    Pour la R20, oui. Il est possible nottamment de rendre les volumes crées par le générateur de volume. Pour les futures versions de Redshift, oui, tant qu'il n'y a pas de rupture fondamentale dans le plugin.
  • Bonjour, J'ai un laptop MSI possédant un carte graphique Nvidia 1060 6 Go et un processeur i7 7700HQ CPU 2.80GHz 16 Go de mémoire DDR4. J'ai procédé à quelques tests très rapides avec redshift mais avec juste un cube, plan, light redshift (shader redshift). Ca semble fonctionner... Mais ne connaissant pas les réglages et vu la config visée j'ai de gros doutes sur l'intérêt du tuto... Un conseil avisé ? merci beaucoup.
    Franchement, c'est tout à fait correct... J'ai préparé et testé plein des fichiers de la formation avec une GTX960M qui est une génération en dessous et ça marchait étonnement bien. En fait l'IPR est très réactif. Par contre pour un rendu final en haute qualité (sans le moindre bruit) il était un peu lent. Mais j'ai pu travaillé sans souci dessus. Il y a eu un gros bond de performance entre les générations 900 et 1000, donc je pense qu'avec une 1060 ça devrait rouler. Cdlt, L.V
accédez à plus de 1162 tuto gratuits


non, je ne veux pas me former gratuitement

voir notre politique de protection des données