Cybersécurité

L'importance de la cybersécurité

Les formations en cybersécurité offrent une perspective d’emploi importante. L’actualité récente concernant des nombreuses attaques de pirates informatiques et les nouvelles menaces ont mis ces compétences sur le devant de la scène.
C’est un jeu du chat et de la souris ! Les hackers regorgent de méthodes pour voler des données sensibles, bloquer les réseaux des entreprises. Souvent, ils demandent ainsi une rançon (en utilisant des rançongiciels, ou ransomware). De nombreuses entreprises, même des grands groupes de renommées mondiales, payent. Ce qui incite ces pirates informatique à continuer.
La violation de données concerne tout le monde. Du particulier à la multinationale en passant par les TPE/PME, chacun représente une source d’argent potentielle pour les hackers.
C’est là que l’expert en sécurité informatique intervient pour apporter la protection nécessaire. Il doit être suffisamment formé, mais surtout se maintenir très régulièrement au courant des nouveaux risques.
Mais même un particulier ou un microentrepreneur ne doit pas hésiter à suivre des tutos en cybersécurité : il s’offre ainsi les armes pour se protéger. Et cela commence par de de bonnes habitudes, notamment sur le choix de ses mots de passe.

 

La cybersécurité, une longue histoire

Bien que l’actualité semble faire croire que la cybersécurité est une affaire récente, elle a son importance depuis de très nombreuses années.
Aujourd’hui, la cybersécurité est liée à Internet, mais il est important de la lier plutôt avec les réseaux et l’espace numérique dans son ensemble.
Les premiers réseaux internes ont vu le jour dans les années 60. Ensuite, ce fut l’ancêtre d’Internet (ARPANet).
Les experts en cybersécurité étaient les développeurs eux-mêmes. Ils démontraient, déjà à l’époque, les failles à combler. 
Dans les années 80, les premières attaques de personnes mal intentionnées voient le jour, principalement des piratages militairesLa protection des réseaux devient une priorité, une cible dans les guerres à venir.
Dans les années 90, l’Internet grand public a été accompagné de nombreux virus et de l’importance des logiciels de protection contre les attaques extérieures.
Au début des années 2000, de multiples organisations gouvernementales subissent des attaques et des collectifs de hackers voient le jour. Certains portent une philosophie de liberté sur Internet, mais d’autres voient plutôt les profits qu’ils peuvent tirer de leurs actions (qui prennent différentes formes : intrusion, phishing...)
Dès 2010, de nouvelles règlementations s’instaurent pour donner suite à des attaques prodiguées par des nations. C’est notamment le cas de la Chine qui semble responsable d’une attaque sur Google en 2010. De nombreux pays sont suspectés de voler des données et espionner leurs concurrents.
Ensuite, de nombreuses actions sont menées pour démanteler les réseaux de hackers qui n’hésitent plus à publier les données qu’ils ont dérobées. La législation évolue encore et de nombreuses certifications sont demandées, notamment pour le traitement des données sensibles (bancaires, médicales, industrielles).
Aujourd’hui, les attaques de grande envergure font rage et les sommes des ransomwares donnent le vertige. N’importe qui peut être la cible d’un hacker tant leurs ressources et leurs méthodes sont multiples.

 

Les métiers de la cybersécurité, c’est l’avenir

Nous ne pouvons pas nous passer des réseaux et des données. Avec l’essor du Big Data, les professionnels de la cybersécurité ont une importance cruciale. Pourtant, l’ensemble doit être protégé et c’est à l’humain de mettre des protocoles en place.
De nombreux secteurs sont en vogue :
  • la protection des données personnelles ;
  • la sécurité des réseaux d’entreprises ;
  • le management et la sécurité des systèmes d’information ;
  • la formation sur les pratiques à risque et les protections à établir.
  • l'étude des solutions de sécurité et leur mise en œuvre pour éviter les fuites de données.


Dans les années à venir, la création des postes à pourvoir sera exponentielle. Cela commence aujourd’hui avec par exemple, le hacking éthique qui permet de tester et mettre en évidence les failles d’un système. De nouvelles compétences émergent. D'ailleurs le sujet est tellement important que le site du gouvernement a mis en place le site de l'ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information), il s'agit d'une autorité nationale en matière de sécurité et de défense des systèmes d'information qui s'adresse aux particuliers, entreprises et administrations. 

Formation en cybersécurité : prenez de l’avance sur l’avenir grâce à nos cours en ligne

En vous formant, vous entrez dans le monde de la cybersécurité. En perpétuelle évolution, commencez dès aujourd’hui un tuto cybersécurité et prenez de l’avance sur la concurrence.
En fonction de vos préférences, vous pouvez vous orienter vers des cours plutôt ciblés protection des particuliers. Mais également des formations cybersécurité plus spécifiques qui amènent à tout mettre en œuvre pour défendre des données sensibles.
De plus, pour permettre de comprendre les méthodes des pirates informatiques, de nombreux tutos cybersécurité sur le hacking éthique vous placent dans la peau de ceux que vous combattez.
Ce qui fait la force des perspectives d’emplois dans la cybersécurité est la multitude de possibilités et de débouchés. Si, par exemple, vous adorez les réseaux et maitrisez les différentes plateformes des serveurs, vous pouvez manager les systèmes d’information et élaborer les protections.
Comme bon nombre de métiers liés à internet, continuer de se former en cybersécurité est une obligation. Vous ne pouvez pas garder pour acquis ce que vous avez appris par le passé. Pas de monotonie pour les protecteurs du web ! En suivant de nombreuses formations sécurité informatique, vous allez devenir la personne que toutes les entreprises vont s’arracher.
Préparez-vous dès aujourd’hui à développer de nouvelles compétences sur tuto.com
accédez à plus de 1349 tuto gratuits


non, je ne veux pas me former gratuitement

voir notre politique de protection des données