Hacking Éthique

Hacking éthique : c’est quoi ? Et pourquoi est-ce important ?

Le terme hacker est entouré de toute une mythologie, entretenue par le cinéma et les séries télévisées. Mais ce que l’on trouve dans les productions hollywoodiennes est souvent très éloigné de la réalité.
Être hacker est aujourd’hui un métier ! Et un métier recherché, d’ailleurs plutôt bien rémunéré. Le salaire brut d’un hacker éthique certifié est en moyenne de 67 000 euros par an, et peut monter jusqu’à 90 000 euros.
On peut aussi être indépendant et «chasser les primes» offertes par les géants du web à tous ceux qui leur signalent des failles dans leurs systèmes. C’est ainsi qu’un jeune de 19 ans, Santiago Lopez, a amassé la coquette somme d’un million de dollars. En effet de plus en plus d'entreprise font appel à des plateformes de Bug Bounty telles que Yeswehack afin de sécuriser leur activité.
 

Mais qu’est-ce que le hacking éthique ?

Cette activité consiste principalement à rechercher des vulnérabilités dans des réseaux. Ceci afin de pouvoir les documenter et indiquer au propriétaire de ce réseau comment corriger ce problème.
En fait, ce «pirate» en chapeau blanc (on parle de white hat quand il s’agit d’hackers respectant les règles et les lois) va utiliser, peu ou prou, les mêmes techniques que ses homologues de l’autre côté de la loi (black hat).

L’hacker éthique (ou hackeur éthique) utilisera pour cela toute la panoplie d’outils disponibles sur le web, mais aussi le deep et dark web : des zones d’Internet cachées du grand public.

Selon la mission, il pourra avoir plus ou moins d’informations de la part de son client. Il pourra même parfois utiliser des techniques d’ingénierie sociale pour exposer les faiblesses au niveau humain de l’entreprise. Ainsi, il soutirera des informations précieuses au personnel ou aux utilisateurs, par différents moyens : manipulation mentale, réseaux sociaux, phishing, téléphones mobiles…

Un hacker éthique peut également éprouver la résistance d’un système face à différences attaques, comme le célèbre DDOS (attaque par l’envoi d’un très grand nombre de demandes de synchronisation, provoquant un déni de service).
Mais le principal de sa ta technicité réside dans les tests d’intrusion sur des systèmes. Il sait également camoufler son «entrée», s’y installer et effacer ses traces. Ainsi, il démontre que des informations confidentielles peuvent être exposées et permet de consolider la sécurité du réseau.

Quelle Formation Hacking Ethique ?

Même si les images d’Épinal mènent à rendre l’image du hacker génial et mystérieux, le hacking, ça s’apprend ! Et même plutôt bien de nos jours grâce au Tuto Hacking Ethique disponible ici.
Alors, prêt(e) à porter un chapeau blanc ?
accédez à plus de 1154 tuto gratuits


non, je ne veux pas me former gratuitement

voir notre politique de protection des données

newsletter nouveautés
Hacking Éthique
×