$ 12.00

Tuto DSLR Cinematography - Episode 06 : Formats et exportation avec Audiovisuel, Photo, Premiere

$ 12.00

  • Une formation vidéo de 1h30m
  • Téléchargement immédiat et visionnage illimité à vie
  • Satisfait ou remboursé
  • Fichiers sources inclus
  • Découvrez pourquoi vous former avec Tuto.com
DSLR Cinematography - Formation complète
Retrouvez cette formation dans le bundle :

DSLR Cinematography - Formation complète

-18% de réduction

voir les détails du bundle


Comprenez comment réaliser un rendu cinéma de manière maîtrisée et professionnelle ! Episode : DSLR Cinematography, Formats et exportation. 

Dans ce sixième épisode de DSLR Cinématography nous aborderons l'export, mais pas seulement, puisque comme à chaque fois, je m'efforce d'élargir la portée des notions abordées. Ce sera, à nouveau, le cas ici, où nous traiterons en détail des notions de conteneur, de codec, de bitrate, d'intraframe, etc.
Bref autant de notions absolument fondamentales lors de l'exportation, mais qu'il est bien sûr important de considérer dès le début du processus ; à savoir lors de la prise de vues.

Pour rappel, voici la liste des épisodes précédents :

Au programme cet épisode 6 dédié aux formats et à l'exportation :

Toutes ces notions de conteneur, codec, bitrate intraframe ou interframe sont, en effet, disponibles depuis le menu de votre DSLR ou mirrorless ou toute autre caméra.
Mais si toutes sont présentes, elles sont souvent assez opaques pour le débutant, qui ne saisit pas toujours la différence entre enregistrer sa séquence en .mp4 ou en .mov, de quelle manière manière, également, l'image sera affectée en optant pour un débit de 100Mbps ou 200Mbps ; pourquoi, par ailleurs, faudra t-il préférer du All-intra (intraframe) plutôt que du IPB (interframe).

C'est tout cela que je tenterai de démystifier ici dans cet ultime épisode de la série DSLR Cinématography. Mais avant, nous prendrons le temps de nous interroger sur le choix du format d'images - 4:3, 16:9, 2:35 ou cinemascope -, lequel correspond à un réel parti pris ; autant esthétique que narratif. Une étape de réflexion indispensable, elle aussi.

Une fois acquises, ces connaissances vous suivront pendant longtemps ; quelque soit le matériel que vous utilisez aujourd'hui et celui que vous choisirez demain. 

Je reste bien entendu disponible depuis le salon d'entraide de ce cours. Je m’efforcerai de répondre à vos interrogations en m'appuyant toujours sur ma propre expérience. 

Je suis photographe professionnel depuis plus de 15 ans, et je fais moi aussi partie de cette génération de réalisateurs "DSLR"

Table des matières de cette formation Audiovisuel, Photo, Premiere (durée : 1h30m)

    • Réflexion autour du format 00:06:01
    • Produire un fichier master de vos montages 00:05:16
    • Notions de conteneurs codecs et de bitrate 00:05:39
    • Intraframe vs Interframe 00:10:57
    • Le bitrate illustration 00:10:20
    • Export dans Premier Pro 00:15:06
    • Export pour Youtube 00:11:18
    • Export via Finalcut pro et Compressor 00:11:10
    • Export Youtube en 4K 00:12:58
    • Conclusion 00:02:04



Formateur : Bernard Bertrand

Bernard Bertrand a publié 26 tutoriels et obtenu une note moyenne de 4,7/5 sur 8 919 tutoriels vendus. Bernard Bertrand est un formateur certifié tuto.com. Voir les autres formations de Bernard Bertrand

5,0
note moyenne

4
avis laissés
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
  • 5
    avis de newmark06800 laissé le 02/09/2017
    Bonjour Bernard , un épisode qui me manquait , C'est fait ,très bien pour l'export d'une séquence avec première pro , mais il est aussi important de programmer les réglages de la séquence à l'importation .Donc j'ai tout d'abord importer mes rush au format mov 50 i/s 3840x2160 tournés avec le GH5 , cela fonctionne .Bon maintenant je me pose la question de savoir si il serait préférable de transcoder mes rush au format prores dans TE encoder Vidéo Converter avant de les importer dans PP . Merci de me tenir informer du bon choix Pierre
    "Bonsoir Pierre J édites parfois avec les fichiers natif du GH5 même si il s agit la ( avant le firmware 2.0 à venir ) de fichier long GOP . Il serai préférable et plus fluide de convertir en effet d avoir en apple Pro res . Mais attention à l espace disque . Si vous choisissez le HQ le poid vas s en ressentir . Pour des ordinateur peux puissant l editing sera de fait bien plus confortable avec du ProRes . Le problème ne ce posera plus avec les fichiers all intra à venir avec l update 2.0 du GH5 fin septembre . Je vous propose donc de ne rien changer à vos habitudes pour l instant et de shooter en All intra à l arrivée du firmware . Je ferai un update de la formation GH5 pour en parler"

  • 5
    avis de acgraphiq laissé le 13/03/2017
    Excellent. Concis, clair et pertinent. La nébulosité des exports est enfin éclaircie. Process, réglages, subtilités du débit, des formats, des codecs et j'en passe sont particulièrement bien expliqués et illustrés. Un grand MERCI !
    "Je vous remercie beaucoup pour votre retour sur la formation :)"

  • 5
    avis de loicch laissé le 12/03/2017
    Cet épisode 6 clôture cette formation complète de fort belle manière. En effet s'il est très important de bien cadrer, éclairer, régler sa caméra, tout ça ne sert à rien si on ne maitrise pas l'export de son film. J'avais déjà entendu parler de ALL-I et IPB, de PASS, de bitrate. J'avais lu ici et là qu'il fallait utiliser tel ou tel réglage pour "que ce soit mieux". Mais grâce à cet épisode j'ai appris l'influence et l'importance de chaque paramètre pour exporter selon nos besoins sur les différentes plateformes (Youtube, Vimeo, Facebook, fichier master) avec un rapport poids / qualité optimal. Merci encore Bernard pour cette aide précieuse. Loïc

  • Avec quelles versions de logiciels ce tuto est-il compatible ?
    Audiovisuel , Photo , Premiere
  • Quel est le niveau requis pour suivre ce tuto ?
    débutant
accédez à plus de 1155 tuto gratuits


non, je ne veux pas me former gratuitement

voir notre politique de protection des données