Notre société du numérique permet l’essor de nombreux métiers. C’est le par exemple le cas du développeur web qui devient un des métiers les plus recherchés en France.

Dans les prochaines années, la demande sera encore plus importante qu’aujourd’hui. Le bureau américain des statistiques du travail prévoit encore une augmentation de la demande de 13 % sur 10 ans.

Le développeur ne travaille pas que pour le web. Il développe également des applications mobiles (on parlera alors de développeur mobile) et des logiciels.

Mais qu’est-ce qu’un développeur ? Et quels sont les différents métiers liés à cette discipline ? C’est ce que nous allons essayer de décoder dans cet article 😉

Le développeur, partenaire de la transition digitale

Un développeur accompagne quiconque souhaite digitaliser une activité.

Souvent, il fait partie d’une équipe. Mais peut également travailler en freelance.
Un bon développeur sait s’entourer d’autres métiers du numérique et même d’autres développeurs.

Eh oui, dans ce métier la concurrence est constructive. Pourquoi ?
Parce que les domaines de compétences d’un développeur sont immenses et ils ne font pas tous la même chose.

Ils travaillent dans des langages de programmation différents.
Vous ne parlez pas plus de deux voire trois langues étrangères ? C’est à peu près le même constat pour un développeur 😉

Les principales familles de développeurs

Pour créer un site ou une application, différentes parties sont à développer :

  • une partie, visible par l’utilisateur et souvent appelée Front-End ;
  • une autre en arrière-plan, le Back-End, qui permet le fonctionnement.

C’est comme pour une maison, il y a les fondations visibles par tous, et les câbles et tuyaux cachés qui permettent que se déroule bien.

Différentes catégories de développeurs se sont établies et tous ne font pas toujours la même chose. Découvrons donc les subtilités des 4 familles ci-dessous : 

  • Le front-end
  • le back-end
  • Le fullstack
  • le Devops

Le développeur front-end

C’est celui qui ne s’occupe que de la partie émergée de l’iceberg.

Le développeur front-end maîtrise tous les codes liés à l’apparence d’un site, d’une application ou d’un logiciel.

En relation avec les équipes de design, il traduit le visuel du site grâce à de nombreux langages. Il maîtrise également les subtilités du SEO et de la performance web (vitesse de chargement de page, propreté du code etc.)

Le développeur front-end  utilise principalement le langages suivants :

D’autres compétences complètent le profil  du dev front end. Par exemple, l’utilisation de CMS  (comme WordPress) ou de frameworks (comme Bootstrap, VueJS) et autres librairies.

C’est un métier en perpétuelle évolution, ce qui le rend très dynamique.

Vous avez envie d’en savoir plus sur ces langages liés au métier de développement front-end ? Voici un cours en vidéo qui vous présentera les piliers du développement web et Front-End avec notamment ici le HTML et CSS.

Le développeur back-end

Voilà un rôle tout autant essentiel que le développeur front-end.

À part pour un simple site vitrine, sans automatisation ou boutique en ligne par exemple, le développeur back-end est important.

C’est lui qui va mettre en place tout un système pour permettre la gestion en fond d’un site ou d’une application.

De nombreux langages back-end existent. Comme par exemple :

D’ailleurs pour découvrir ces langages un peu plus en détail, on ne peut que vous recommander ce cours entièrement gratuit. Il vous permettra de découvrir comment installer les logiciels et services à mettre en place et dont vous aurez besoin pour vous lancer dans le développement web. Voici un petit aperçu en vidéo.

Vous l’aurez compris, le développeur n’est pas qu’un simple prestataire. Grâce à son savoir-faire et ses connaissances, il offre une solution à un problème.

Le développeur fullstack

C’est le développeur multitâche. Il a les deux casquettes précédentes et est capable de développer la totalité d’une application, d’un site ou d’un logiciel.

Toutefois, il lui arrive de déléguer certaines tâches. Mais, au final, ses compétences lui permettent de valider l’intégralité des fonctionnalités de la création.

Il recherche souvent de nouvelles solutions pour résoudre les problèmes de nombreuses activités.

De l’automatisation aux systèmes de gestion, son domaine de compétences est très large.

Le DevOps

Son nom dérive de la contraction de Développeur et Opérateur système.

Ce super héros du digital gère donc la partie de développement ainsi que la partie système dans son ensemble.

Ses capacités permettent de gérer toutes les étapes de développement et d’installation d’une architecture, d’un site, d’une application. En gros, c’est un développeur qui en prime maîtrise les compétences d’un administrateur système.

Très souvent, il gère l’ensemble d’un système.

C’est une qualité qui permet une plus grande réactivité.

Conclusion

Le développeur est un métier en grande évolution et à forte demande. Chacun d’eux a ses propres compétences. Certaines sont très spécifiques. D’autres sont plus larges et plus recherchées.

En fonction, il se positionne différemment dans le déploiement de solutions numériques.

Dans tous les cas, ses capacités à apprendre tout au long de son activité sont primordiales. Il doit rester informé et compétent avec les nouvelles versions des langages, les nouveaux outils, CMS ou solutions.

Si vous aimez la technique, que vous adorez résoudre des problèmes et que vous aimez apprendre : lancez-vous, une place vous attend !


Vous aussi, formez-vous au métier de Développeur !

Retrouvez sur Tuto.com des parcours de formation entièrement dédiés au métier de Développeur avec notamment plusieurs spécialités :

Chacun d’eux regroupe des centaines d’heures de formation 100% à distance pour une évolution à votre rythme, le tout aux côtés d’un mentor.

Vous avez des questions à ce sujet ? N’hésitez pas à contacter notre équipe support !

(234)