Le bokeh est bien plus que le flou d’arrière-plan d’une photo. Il correspond à l’aspect de ce flou.

Cet effet offre des images splendides et apporte à la photographie une profondeur qui met en valeur le sujet. Avant de pratiquer, vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-vous sur cet article qui vous explique le bokeh.

Nous allons vous fournir les armes pour dompter celui-ci. Rassurez-vous, c’est très simple.

Les grandes causes du bokeh

Avant de pratiquer et de réaliser un superbe cliché avec un effet de bokeh artistique, il faut bien comprendre comment il arrive. Il existe deux facteurs.

Le facteur matériel

Le rendu lié au bokeh va dépendre principalement du matériel. Chaque marque d’objectif aura son bokeh typique.

Ensuite, plusieurs critères entrent en jeu :

  • la taille du capteur utilisé : les grandes tailles permettent d’adoucir le flou d’arrière-plan ;
  • la focale : les longues focales augmentent le flou ;
  • l’ouverture : les grandes ouvertures amplifient le phénomène,
  • la forme du diaphragme, liée au nombre de lamelles : un nombre important de lamelles permet un flou plus doux.

Les facteurs extrinsèques

Le matériel ne fait pas tout, et heureusement. Vous avez votre rôle à tenir dans la réalisation d’une photo avec du bokeh.

Pour permettre de moduler cet effet, vous pouvez :

  • jouer sur la distance entre l’appareil et le sujet : une plus grande distance diminuera le flou ;
  • moduler la distance entre le sujet de la photo et le fond : plus elle augmente et plus le bokeh peut être important ;
  • rechercher la lumière : un contre-jour est parfait par exemple ;
  • apporter un éclairage supplémentaire dans le fond et jouer sur sa couleur ;
  • réaliser l’effet depuis un logiciel.

Voici d’ailleurs une vidéo explicative qui vous expliquera la réalisation d’un effet bokeh depuis Photoshop.

Mise en situation pour l’obtention d’un bokeh réussi

Étape 1 : trouver le meilleur point de vue

Le bokeh ne s’improvise pas. Pour réussir le meilleur des effets, il est essentiel de trouver l’endroit adéquat pour prendre la photographie.

La première des choses que vous devez retrouver dans chaque prise de vue, c’est une source de lumière dans l’arrière-plan. Qu’elle soit artificielle ou naturelle, c’est elle qui donne vie au bokeh.

Étape 2 : réduire la profondeur de champ

Comme nous vous l’avons expliqué ici, le bokeh est dépendant de la profondeur de champ, mais ce n’est pas la même chose.

Vous avez plusieurs possibilités pour ce faire :

  • La première est d’avoir une grande ouverture de diaphragme. Positionnez votre appareil de préférence en mode manuel (M), voire A ou Av pour la priorité à la lumière. Puis, pour avoir une ouverture nécessaire prenez un objectif avec une ouverture f/2,8 et plus. L’objectif macro est parfait pour les petites distances.
  • La seconde est de réduire physiquement la distance avec ce que vous souhaitez photographier. Prenez garde à la distance de mise au point de votre objectif.
  • La troisième est d’utiliser le zoom. Il peut vous aider, surtout si vous débutez. Ce n’est pas une obligation.

Étape 3 : prendre la photo

C’est une étape importante. C’est vous qui déclenchez et saisissez l’instant. On oublie trop souvent que derrière chaque photographie il existe un photographe.

Vous pouvez, pour amplifier le phénomène, ajouter une source de lumière artificielle derrière votre sujet, comme une guirlande lumineuse.

Bonus : comment jouer sur les formes du bokeh

Des étoiles, des cœurs, ou une forme de votre choix à la place de la lumière d’arrière-plan. Vous pouvez réussir à modifier la forme que prend cet effet lié à la lumière.

Comment ? Avec des filtres opaques dont la forme souhaitée est découpée en son centre. Vous perdez un peu de lumière, mais la ou les sources éclairantes d’arrière-plan prendront la forme du filtre. Essayez, c’est magique.

Vous pouvez créer vous-même vos filtres avec des feuilles cartonnées noires. Découpez en leur centre la forme voulue. Un porte-filtre pourra vous permettre de le positionner facilement devant l’objectif.

Vous maîtrisez dorénavant l’art du bokeh… Du moins, vous savez comment le réaliser !

Pour le maîtriser, vous devez pratiquer.

Ce n’est pas compliqué de l’obtenir : une grande ouverture de diaphragme, de la lumière derrière le sujet et le bon photographe que vous êtes.

Grâce à des filtres, vous pouvez donner au bokeh une forme qui produira des photos dignes des plus beaux effets.

À vos appareils pour réussir les plus belles photographies avec du bokeh !


Envie de maîtriser les différents aspects liés à la Photographie ? Jetez un œil à notre parcours 100% dédié

Notre parcours Photographe c’est :

  • Une formation 100% à distance de plus de 285h.
  • Vous évoluez à votre rythme.
  • Le parcours est composé de cours en vidéo et d’ateliers pratiques pour vous exercer.
  • Il est découpé en modules de compétences.
  • Chaque module se termine par un QCM pour valider vos connaissances.
  • Des heures de live avec un mentor vous permettent de poser des questions, et d’être challengé.
  • Le financement peut être pris 100% en charge par Pole Emploi ou l’OPCA de votre entreprise.

Si vous souhaitez changer de voie, faites comme Armel !
Sautez le pas
 et contactez-nous via le formulaire présent en bas de la page du Parcours Photographe ?

(365)