Aujourd’hui on s’intéresse à un élément crucial en vidéo : l’ouverture du diaphragme. Ce concept, à la fois simple et complexe, est l’un des piliers fondamentaux de la création de vidéos de qualité. Pour comprendre sa véritable importance, il faut d’abord en saisir la définition. 😉

Le diaphragme de l’objectif, un mécanisme sophistiqué composé de lamelles, opère de façon analogue à l’iris de l’œil humain. Il se contracte sous une luminosité intense, tandis qu’il s’élargit dans des conditions de faible éclairage, régulant ainsi l’exposition de l’image. Cette ouverture cruciale est quantifiée par l’échelle des F-stop, où chaque incrément représente un niveau différent de contrôle de la lumière. Notamment, un F-stop réduit signale une ouverture plus large, permettant ainsi une plus grande affluence de lumière dans l’appareil photo.

TABLE DES MATIÈRES
L'importance de l'ouverture du diaphragme en vidéo 
Son fonctionnement
Exploration détaillée 
- Les nuances à comprendre
- Son impact sur la qualité de la vidéo
- Les pièges communs à ne pas oublier
La maîtrise de l'ouverture du diaphragme pour une vidéo optimale
- L'ajustement
- Quelques exemples concrets
- Nos conseils pour maîtriser l'ouverture du diaphragme
Développez vos compétences avec notre Parcours Vidéaste
Conclusion

L’importance de l’ouverture du diaphragme en vidéo

Alors, pourquoi est-elle si importante en vidéo ? En un mot, l’exposition. L’ouverture, la vitesse d’obturation et l’ISO forment le triangle de l’exposition, qui détermine la lumière capturée par le capteur de votre caméra.

Vous vous souvenez, on vous en parlait dans notre précédent article sur les 10 conseils pour maîtriser les réglages de votre caméra. Ainsi, une bonne compréhension de ces trois éléments peut faire la différence entre une vidéo bien exposée et une vidéo qui semble amateur.

L’ouverture affecte également la profondeur de champ de votre vidéo. Une plus grande ouverture (F-stop plus petit) entraîne une faible profondeur de champ. Cela signifie que le sujet est net tandis que l’arrière-plan est flou. C’est un excellent moyen d’isoler votre sujet et de créer une esthétique cinématographique.

Petit mémo pour se rappeler les incidences du triangle d’exposition.

Son fonctionnement

Maintenant que nous avons défini l’ouverture du diaphragme et son importance en vidéo, il est temps de comprendre comment elle fonctionne. L’ouverture est contrôlée par des lames dans l’objectif qui se dilatent et se contractent pour changer la taille de l’ouverture. En ajustant l’ouverture, vous pouvez contrôler la quantité de lumière qui entre dans l’objectif et atteint le capteur de l’appareil photo.

Quand vous tournez la bague d’ouverture, vous changez le nombre de F-stop, ce qui change la taille de l’ouverture. Par exemple, passer de F/2.8 à F/4.0 réduit la quantité de lumière de moitié. C’est ce qu’on appelle un « arrêt » de lumière.

Exploration détaillée

Les nuances à comprendre

Il existe plusieurs niveaux d’ouverture, chacun ayant un impact différent sur l’exposition et la profondeur de champ de votre vidéo. Les ouvertures vont de F/0.95 à F/22. F/0.95 laisse entrer beaucoup de lumière mais a une faible profondeur de champ. F/22 laisse entrer peu de lumière mais a une grande profondeur de champ.

Il est important de noter que chaque objectif a une plage d’ouverture différente. Certains objectifs, comme les objectifs à focale fixe ont des ouvertures très grandes comme F/1.4 ou F/1.8. D’autres objectifs, comme les zooms, ont souvent une ouverture maximale de F/2.8 ou F/4.0. Il est donc essentiel de connaître la plage d’ouverture de votre objectif lorsque vous filmez.

Image issue du parcours Vidéaste disponible sur Tuto.com. Un guide de démarrage rapide pour les débutants est proposé permettant ainsi de comprendre et maîtriser les bases fondamentales avant de passer à la pratique.

Son impact sur la qualité de la vidéo

Elle a un impact fondamental sur la qualité de la vidéo. Elle affecte directement la quantité de lumière capturée par le capteur, ce qui affecte l’exposition de la vidéo. Une vidéo sombre manque de lumière et de détails, tandis qu’une vidéo claire perd les détails dans les hautes lumières.

En outre, l’ouverture affecte la profondeur de champ. Une grande ouverture donne une faible profondeur de champ, créant un effet de « bokeh » où l’arrière-plan de la vidéo est flou. C’est un look très recherché notamment au cinéma et en photographie de portrait. Une petite ouverture est quant à elle idéale pour les paysages ou les scènes d’action où vous voulez que tout soit net.

Image issue d’un projet vidéo réalisé par Bernard Bertrand

Les pièges communs à ne pas oublier

Il y a plusieurs erreurs communes que les vidéastes débutants font avec l’ouverture du diaphragme. La première est de supposer que « la plus grande ouverture est toujours préférable ». Elle peut en effet permettre de filmer dans des conditions de faible éclairage. Cependant, elle peut aussi rendre la mise au point difficile si le sujet ou la caméra bougent.

Une autre erreur courante est de ne pas prendre en compte l’impact de l’ouverture sur l’exposition. Si vous ouvrez trop l’ouverture dans des conditions de lumière intense, vous risquez de surexposer votre vidéo. De même, si vous fermez trop l’ouverture dans des conditions de faible éclairage, votre vidéo risque d’être sous-exposée.

💡 Besoin d’aide pour réaliser des vidéos comme un pro ? 
Votre mentor, Bernard Bertrand, vous accompagne pas à pas dans notre parcours Vidéaste

La maîtrise de l’ouverture du diaphragme pour une vidéo optimale

L’ajustement

La maîtrise de cette notion nécessite de la pratique et une bonne compréhension des principes de base. Voici quelques stratégies pour vous aider à ajuster l’ouverture.

  • Tout d’abord, pensez à l’exposition. Utilisez votre histogramme pour vous assurer que votre vidéo est correctement exposée. Si votre vidéo est trop sombre, essayez d’ouvrir l’ouverture. Si elle est trop claire, essayez de la fermer.
  • Ensuite, pensez à la profondeur de champ. Si vous voulez isoler votre sujet et créer un effet de bokeh, optez pour une grande ouverture. Si vous voulez que tout soit en focus, optez pour une petite ouverture. N’oubliez pas que la distance entre la caméra et le sujet et celle entre le sujet et l’arrière-plan, affectent également la profondeur de champ. 😉

Quelques exemples concrets

Prenons quelques exemples concrets pour illustrer comment l’ajustement de l’ouverture du diaphragme peut affecter votre vidéo.

Supposons que vous filmiez un portrait en gros plan avec un arrière-plan assez chargé. Pour isoler votre sujet et rendre l’arrière-plan flou, vous pourriez choisir une grande ouverture comme F/1.8. Cela donnera une faible profondeur de champ, et l’arrière-plan sera flou, mettant l’accent sur votre sujet.

Maintenant, supposez que vous filmiez un environnement et que vous voulez que tout, du premier plan à l’arrière-plan, soit en focus. Dans ce cas, vous pourriez choisir une petite ouverture comme F/16. Cela donnera une grande profondeur de champ, et tout dans la scène sera en focus.

Nos conseils pour maîtriser l’ouverture du diaphragme

Vous l’aurez compris, pour bien maîtriser cette notion d’ouverture, il faut s’entraîner et bien comprendre son impact. N’ayez pas peur d’essayer. Chaque situation de tournage est différente, et ce qui fonctionne dans une situation peut ne pas fonctionner dans une autre. N’ayez pas peur de changer d’ouverture et de voir comment cela affecte votre vidéo. 🙂

Aussi, familiarisez-vous avec votre équipement. Chaque objectif a une plage d’ouverture différente, et connaître cette plage peut vous aider à prendre des décisions éclairées sur l’ouverture à utiliser.

Enfin, n’oubliez pas que l’ouverture n’est qu’une partie de l’équation de l’exposition. Vous devez également prendre en compte la vitesse d’obturation et l’ISO lorsque vous ajustez l’exposition de votre vidéo.

Développez vos compétences avec notre Parcours Vidéaste

Pour aller encore plus loin dans votre compréhension de l’ouverture du diaphragme et d’autres notions techniques, le Parcours Vidéaste disponible sur Tuto.com s’avère être une bonne option. Conçu et enseigné par Bernard Bertrand, ce parcours détaille tous les aspects essentiels de la vidéo. Dans cette vidéo d’introduction, vous aurez un aperçu concret des sujets abordés. 😗

Ce parcours ne se contente pas de survoler les concepts. Il vous aide à apprendre et à maîtriser les outils et techniques nécessaires pour être un bon vidéaste. Que vous débutiez ou cherchiez à affiner vos compétences, ce parcours est une ressource précieuse pour acquérir une expertise concrète. 🙌

Conclusion

Vous l’aurez compris, l’ouverture du diaphragme est un élément fondamental dans la création de vidéos. Il a un impact significatif sur l’exposition et la profondeur de champ de votre vidéo. Comprendre comment elle fonctionne et comment l’ajuster peut faire la différence entre une vidéo amateur et une vidéo qui semble professionnelle.

Mais sa maîtrise ne se fait pas du jour au lendemain. Cela nécessite de la pratique, de l’expérimentation et une bonne compréhension des principes de base. Alors n’ayez pas peur de prendre votre caméra, de sortir et de commencer à filmer.

(337)