Cinema 4D 12

Cinema 4D Release 12

Le 1er septembre 2010, 20 ans après la création de la toute première ébauche de cet incontournable de la 3D (à l'époque - 1991 - FastRay sous Amiga), Maxon Computer, filiale du groupe allemand Nemetschek, a annoncé la commercialisation de la dernière version de son logiciel phare: Cinema 4D Release 12.

Le célèbre logiciel de création 3D - dont la réputation n'est plus à faire - dispose de nouvelles caractéristiques & propose un perfectionnement appréciable des fonctionnalités existantes. La facilité de prise en main qui a fait le succès de Maxon est toujours présente et la qualité de rendu toujours meilleure. La Release 12 augmente les capacités de Dynamics, Rendu, Script & Animation de personnage. On peut maintenant accéder à un système complet de corps rigides transformables en un clic en corps souples. Le flux de production linéaire devient plus accessible, les données IES et les unités de mesures réelles sont intégrées, de nouveaux déformateurs & outils personnages ont été ajoutés, et, cerise sur le gâteau, C4D prend maintenant en charge le langage Python ainsi qu'OpenGL 3. La version complète propose en outre un puissant système intégré de mélangeur de pose et de morphing.

La nouveauté ne réside cependant pas uniquement dans l'amélioration technique: la gamme de produits Maxon a été repensée et réorganisée. En lieu et place d'une version de base couplée avec des modules choisis, Cinema 4D est désormais disponible en 4 packs plus ou moins complets - et plus ou moins onéreux en fonction - et une mise à niveau de l'application BodyPaint 3D.

La nouvelle division par pack s'opère de la façon suivante:
- Prime: version basique : 700€ HT
- Broadcast: version orientée motion graphics : 1300€ HT
- Visualize: version axée advanced render : 1600€ HT
- Studio: version complète : 3000€ HT

Il est à noter que cette réorganisation engendre la disparition des modules, qui ne pourront plus être achetés séparément. Pour une plus grande facilité de gestion et d'amélioration des caractéristiques techniques nous dit-on chez Maxon; pour obliger le consommateur touche-à-tout à acheter la version la plus complète - et chère - annonce-t-on chez les utilisateurs. L'initiative de changement de stratégie marketing du groupe allemand laisse perplexe, même dans les rangs des inconditionnels de Cinema 4D - qui pour certains se laisseraient bien tenter par d'autres logiciels moins intuitifs mais moins onéreux et plus complets. Certaines fonctionnalités, notamment des caractéristiques d'éclairage et d'optique (illumination globale, profondeur de champ, IES, caustiques...) ne sont accessibles qu'à partir de l'une ou l'autre des versions intermédiaires. Le module "Hair" de texturage devient l'exclusivité de la version Studio.

Autre point noir de cette refonte: le coût des mises à jour. Selon le choix de modules ajoutés aux versions précédentes de C4D, l'upgrade peut atteindre des sommes faramineuses (de 1900€ HT à 2600€ HT, plus cher que le prix initial du logiciel...).

Finalement, cette dernière version de C4D conserve à Maxon la pôle position dans la course au logiciel de 3D intuitif et complet sur le plan technique, malgré un prix et un packaging qui nous retiennent un peu de pousser les "hourras" qui nous viendraient spontanément aux lèvres après quelques essais fort concluants.

newsletter nouveautés
Cinema 4D
×