Avec plus de 75 % de la population française qui possède un smartphone, le monde des applications voit l’avenir sans crainte. Depuis longtemps maintenant, téléphoner n’est qu’une possibilité parmi tant d’autres sur nos compagnons modernes ! La preuve, vous lisez peut-être cet article sur votre écran de téléphone.

Le développeur d’applications a donc un avenir doré. C’est l’homme de la situation pour de nombreuses entreprises. Beaucoup de sociétés souhaitent proposer une application à l’attention de leurs clients 📱

Comment travaille un développeur d’applications ?

Tout d’abord, il est important de bien différencier les différents types de développeurs :

A noter que pour le développement d’applications, on retrouve assez généralement des concepteurs capables de s’occuper de l’ensemble du développement. Le codage est assez particulier et diffère parfois des logiciels ou des sites internet.

Les domaines de compétence d’un développeur d’applications

Ils sont très variés, ce qui fait la richesse de cette profession. Un développeur d’applications peut :

  • transformer un site internet en application,
  • créer des jeux,
  • conceptualiser des outils,
  • développer des plateformes de partages
  • ou même mettre en place des techniques de marketing pour fidéliser les utilisateurs au sein de l’application.

Pour ce faire, il est important qu’il maitrise certains logiciels de développement d’applications. Parmi les plus connus, on retrouve :

D’autres existent, et vous avez même la possibilité depuis peu de développer des applications avec une seule source de code et qui seront disponibles pour Android et iOS.

Les développeurs d’applications peuvent se spécialiser en fonction de leur plateforme de prédilection comme Android ou IOS.

Sachant que ces supports nécessitent de connaitre des langages de programmation différents :

  • Java pour l’environnement made in Google,
  • Swift (qui a remplacé l’Objective-C) pour celui d’Apple.

Pour y voir plus clair, voici un petit aperçu en images pour comprendre l’intérêt de ces langages dans le développement des applications 😉

Comment se passe le développement d’une application ?

Avant tout développement se pose un problème soumis par le client. Celui-ci expose son besoin et le développeur d’applications formalise ce qu’il peut faire. On parle alors d’idée primaire.

Ensuite vient la phase de développement : le développeur d’application joue de son langage spécifique pour réussir à traduire les attentes de son client en fonctionnalités sur l’écran de l’appareil.

Ensuite se déroule toute une phase de test : le développeur d’applications n’est plus seul et il doit reprendre les lignes de codes en fonction des retours.

Vient enfin le moment de la présentation du travail puis la soumission au store d’apps.

Quelles sont les conditions de travail d’un développeur d’applications ?

Il a la possibilité d’être :

  • salarié d’une entreprise pour les besoins propres de celle-ci,
  • employé d’une société de développement,
  • ou freelance.

Selon le cas, il est plus ou moins libre dans le déroulement de son travail. Mais la finalité est la même : il doit mettre sa technique et sa logique au service d’un résultat concret.

Pour les gros projets, il doit savoir s’entourer d’une équipe solide. La qualité de son code permet alors de fluidifier énormément le travail à plusieurs. (Conseil aux développeurs en herbe : commentez votre code et faites en sorte qu’il soit propre et lisible.)

Les qualités requises

Bien évidemment, connaitre les langages et les logiciels de développement ne suffit pas.

Pour travailler et progresser dans la profession de développeur d’applications, il est essentiel de posséder une bonne qualité d’écoute. Écoute de ses clients, mais également de ses collègues qui travaillent sur un même projet.

Pour ne pas être projeté au placard avec les nouvelles évolutions, un bon développeur continue de se former sur les outils à venir. Être au courant des nouveaux appareils qui sortent et surtout des nouvelles versions des systèmes d’exploitation et de leurs changements est essentiel.

Un bon développeur se doit d’être flexible et patient. Un projet est un long parcours du combattant avec de nombreuses étapes, parfois à reprendre. De plus, il doit pouvoir travailler pour de multiples plateformes. Si ce n’est pas le cas, il a la possibilité de se rapprocher d’un développeur spécialisé dans un autre domaine : pas si simple que de traduire du code Swift en Java !

Se former au métier de Développeur d’applications

La voie la plus simple est celle de l’autodidacte. Ce n’est pas la plus rémunératrice, mais un développeur d’applications peut apprendre grâce aux nombreuses ressources sur internet.

La bonne solution est d’en passer par des formations ou écoles en ligne. Vous avez d’ailleurs des centaines de cours en vidéo disponibles sur Tuto.com et dédiés à la programmation 😋

Les écoles d’ingénieurs ou d’études supérieures en informatique offrent également un cursus pour maitriser l’art de développer des applications.

Tout le monde a la possibilité de devenir développeur d’applications. Certains ont encore en tête l’histoire de jeunes adolescents qui ont créé leur app et ont réussi grâce à celle-ci.

De nombreuses possibilités de travail sont possibles pour un salaire débutant avoisinant les 3000 €.

Mais c’est aussi la voie pour inventer la start-up de demain, la future app qui fait le buzz…

Vous avez une idée ? Devenez développeur d’applis et vous ouvrirez votre champ des possibles ! 😉

(52)