Shares

Si vous suivez un parcours pour une reconversion professionnelle alors vous devrez forcément passer par l’étape d’envoi de CV. Ce dernier est déterminant et reflète votre personnalité. C’est d’ailleurs en grande partie grâce à lui, que votre recruteur choisira de votre rencontrer alors il est important de ne pas faire l’impasse dessus.

Mais alors, comment rédiger un CV efficace ? Quels sont les attributs d’un CV qui fonctionnent ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Voici quelques conseils sur ce point primordial.?

Conseils pour rédiger un CV efficace

Avant de postuler à un emploi, vous devez vous poser une question absolument primordiale : est-ce que mon CV « me vend bien » ?
Si vous n’êtes pas certain que votre Curriculum Vitae vous soit bénéfique… c’est probablement qu’il vous dessert ! Alors, Comment rédiger un CV efficace ? Voici quelques conseils pour réussir votre CV.

Vous devez garder à l’esprit que votre CV est votre première ligne d’attaque en matière d’emploi. Par conséquent, vous devriez prendre suffisamment de temps pour écrire votre CV à la perfection et éviter certaines erreurs que nous vous présentons également ici.

Les Attributs d’un bon CV

Avant de parler de la façon d’utiliser le bon format, il est important de noter que votre CV devrait être capable de vendre vos points forts. Lorsque vous rédigez vos informations, assurez-vous de connaître vos meilleurs attributs et de les utiliser à votre avantage. Les bons indicateurs d’un CV qui fait le job (c’est le cas de le dire !) comprennent :

  • La Précision
  • La Véracité
  • La concision

Le format et la mise en page

Votre CV commence logiquement – en haut à gauche – par votre nom et prénom, suivi de vos contacts : adresse, téléphone et adresse email. Évitez les surnoms dans celle-ci : bogossedu13@gmail.com, ça ne le fait pas ! Créez une adresse spécialement destinée à vos futurs entretiens d’embauche et à votre activité professionnelle. Vous pourrez ainsi placer des alertes et réagir rapidement suite à l’arrivée de messages d’employeurs.

Vous pouvez également mettre une photo de vous, mais seulement si celle-ci vous met en valeur : évitez les tristes photos d’identité. Soyez souriant(e). Cette photographie doit être un bonus, pas un point faible. Elle ne doit pas être prétexte à vous discriminer.

Affichez en grand l’intitulé du poste que vous convoitez. Si vous avez une forte expérience professionnelle, ces informations seront prioritaires sur votre CV. Si vous êtes un jeune diplômé, votre formation sera prépondérante.

La suite de votre CV indiquera vos compétences en langues et en informatique si vous en avez. Ces deux points sont des forces incontournables aujourd’hui pour nombre de postes.

Enfin, vous pourrez présenter vos expériences extra-professionnelles comme nous vous le détaillons plus loin.

Pour visualiser le tout en image, retrouvez sur Tuto.com, un cours entièrement gratuit où vous apprendrez à créer un CV graphique sous Photoshop ?

Tuto Gratuit : créer un CV graphique sous Photoshop

Donnez un objectif à votre CV

Cela permettra au recruteur de savoir exactement ce que vous cherchez et si vous êtes un bon candidat pour le poste annoncé. Comme nous le disons juste avant, vous devez exposer le poste recherché comme une accroche à votre CV. Si vous étiez un acteur, ce poste serait le titre du film ! Le recruteur doit ressentir que vous ciblez vraiment ce job, et non seulement « trouver un travail ». Les informations que vous apporterez ensuite iront d’ailleurs en ce sens et devront servir ce but.
Mettez en valeur les points qui sont des expériences essentielles pour le poste convoité.

Fournissez des informations sur votre formation

Il n’est pas nécessaire de détailler tout votre parcours éducatif : si vous indiquez vos études universitaires, votre interlocuteur se doute bien que vous avez fréquenté, avant cela, une école primaire ! Indiquez les diplômes et certificats obtenus, avec l’année d’obtention, du plus récent au plus ancien.
Vous pouvez également noter toute autre information pertinente concernant votre formation.

Donnez toutes les informations relatives à votre expérience professionnelle

Donnez le titre du poste ainsi que la période pendant laquelle vous l’avez occupé, également dans l’ordre chronologique inverse. Fournissez également des informations sur vos rôles et les compétences que vous avez acquises lors de ces précédents emplois. Vous pouvez également énumérer un certain nombre de réalisations que vous avez accomplies dans ces lieux de travail. N’oubliez pas enfin de donner le nom de votre employeur précédent et où se trouve l’entreprise pour laquelle vous avez travaillé. C’est la section la plus importante d’un bon CV.

Montrez que vous êtes à la hauteur de la tâche

Démontrez que vous comprenez le travail pour lequel vous postulez et justifiez pourquoi vous devriez obtenir ce travail, subtilement, par la présentation de votre parcours.

Vous pouvez parler de vos compétences en leadership, de vos compétences en informatique ainsi que de toute information concernant la participation communautaire. Le principal est de démontrer, comme nous le soulignions, que vos expériences passées vous mènent précisément à ce futur échange lors d’un entretien d’embauche. ?

Parlez avec parcimonie de vos intérêts et loisirs

Cette étape dépend uniquement de vos préférences et n’est pas obligatoire. Indiquez-y seulement quelques points judicieux.

Évitez surtout ces erreurs classiques pour rédiger votre CV

Pour terminer, voici maintenant les erreurs les plus communes que les gens font dans leur CV et que vous devriez éviter pour rédiger un CV efficace.

  • Erreur n°1 : Ne pas adapter votre CV au poste ciblé

Nous ne pourrons jamais insister assez sur ce point primordial. Votre CV est une sorte de page de vente. Il doit être adapté aux besoins de la cible : imaginez le recruteur, comprenez ses besoins et mettez en avant vos forces par rapport à ces derniers. La plus grande erreur que font les gens est de ne pas adapter leur CV au travail pour lequel ils postulent. De nombreux demandeurs d’emploi développent une version de leur CV, qu’ils soumettent pour chaque poste. Seuls les CV qui correspondent directement au rôle seront pris en compte et si le vôtre ne correspond pas, vous ne serez pas invité à un entretien.

Bien que vos qualifications, vos compétences et votre expérience restent les mêmes, la façon dont vous présentez l’information pour différents postes variera. Lorsque vous postulez pour un poste de cadre supérieur, par exemple, vous devez mettre en évidence votre expérience de supervision et de gestion. Postuler pour une position de niveau inférieur, cependant, vous demandera de les atténuer.

  • Erreur n°2 : Ne pas utiliser les mots-clés

L’utilisation de mots-clés dans votre CV est essentielle, en particulier si vous postulez pour un rôle via une agence de recrutement ou une grande entreprise. Nombre de celles-ci utilisent des logiciels spécialisés capables de scanner des CV à la recherche de mots-clés liés au rôle qu’ils cherchent à remplir. Si votre CV ne contient pas les termes nécessaires, vous ne serez pas considéré pour le poste.

Vérifiez l’offre d’emploi pour en extraire les mots-clés et assurez-vous de les inclure dans votre CV. Si l’annonce d’emploi ne contient pas suffisamment d’informations sur les mots-clés, contactez le recruteur et demandez-lui exactement ce qu’il recherche. Les mots clés doivent être inclus tout au long de votre CV, y compris dans le titre du poste de votre CV, l’objectif, le résumé des compétences, la vue d’ensemble, les descriptions de tâches et les sections d’éducation / formation.

  • Erreur n°3 : les fautes d’orthographe et de grammaire

Lors de l’élaboration de votre CV, assurez-vous qu’il n’y ait aucune faute d’orthographe !

Si vous avez un doute, assurez-vous d’utiliser la vérification orthographique pour corriger les erreurs et faites-la vérifier par au moins deux autres personnes. S’appuyer uniquement sur la vérification orthographique peut être désastreux puisque de nombreux mots contenus dans les CV ne sont pas reconnus ou peuvent être mal interprétés par une vérification orthographique.

  • Erreur n°4 : Inclure des loisirs et intérêts qui vous desservent

Pour les étudiants ou les adolescents ayant des antécédents professionnels limités ou inexistants, il est souvent utile d’inclure des passe-temps et des intérêts, car ceux-ci peuvent démontrer des qualités souhaitables à un employeur. ?

La participation à une équipe sportive démontre des compétences de travail d’équipe, un intérêt pour les animaux peut indiquer de la compassion et un intérêt pour le cyclisme peut montrer que vous êtes en forme et en bonne santé.

Pour les travailleurs expérimentés, il n’est pas toujours conseillé d’inclure des passe-temps et des intérêts qui pourraient être préjudiciables. Les employeurs n’ont pas besoin de savoir que vous aimez le crochet, le tir à l’arc et la collection des timbres. Ne mettez ces loisirs et intérêts que s’ils appuient votre demande, montrent vos capacités d’apprentissage et mettent en valeur des compétences utiles au poste brigué.

Assurez-vous de la qualité de votre CV

Il existe de nombreuses ressources disponibles en ligne pour vous guider dans le processus de création d’un CV professionnel. C’est d’ailleurs ce que Laura vous propose régulièrement avec ses templates, presets et autres ressources gratuites.

Si vous avez manqué cet article, 19 templates de CV gratuits et élégants à télécharger, retrouvez-le sur le blog.

Mais attention ! Qui dit template dit inspiration et non copie. Soyez original et rappelez-vous, faites un CV qui vous ressemble ! Cela serait dommage que votre recruteur tombe nez à nez avec un CV identique au vôtre.

Si vous avez besoin d’aide, consultez un conseiller en carrière. Il sera en mesure de vous aider à améliorer votre CV professionnel en tenant compte de vos qualifications, compétences et expériences ainsi que des postes pour lesquels vous cherchez à postuler.

(1014)