Shares

freelance formation

Lorsque vous êtes salarié, votre formation est assurée par votre employeur. Il peut alors vous proposer des formations dispensées par des organismes (dans le cadre de votre CPF) ou bien des ateliers qu’il organise lui-même pour partager le savoir entre les collaborateurs

Mais quand vous êtes freelance, vous former, ça devient votre responsabilité ! Alors, quand vous avez déjà à gérer vos clients, votre prospection, l’administratif, et que vous avez une vie personnelle à côté, vous avez du mal à décider de passer du temps à vous former ? Erreur !

De nombreuses raisons font que se former, c’est encore plus important en freelance et je vous explique lesquelles! ?

Être un vrai expert de votre secteur

Les clients travaillent avec les freelances, car ils ont besoin de leur expérience, mais également de leur connaissance pointue.
En vous formant, vous restez à la pointe, et vous pouvez proposer le meilleur à vos clients.

C’est comme ça que vos clients resteront avec vous sur la durée, et seront vos ambassadeurs.  En étant un expert, vous assurez donc la pérennité de votre activité.

L’obsolescence du savoir « web »

La majorité des freelances travaillent dans les métiers du web.
Et le web, ça évolue très vite !

Les usages changent, les technologies changent, de nouveaux outils entrent sur le marché tous les jours, les outils existants redoublent d’imagination pour nous proposer de nouvelles fonctionnalités.

Bref : ce que vous savez faire aujourd’hui, ne vous suffira sûrement plus l’année prochaine ! Se former tout au long de votre vie est donc indispensable pour rester à la page, et continuer à fournir des prestations au top.

La possibilité de réussir des certifications

De nombreux freelances sont victimes du syndrome de l’imposteur.
Ils ont peur de ne pas être à la hauteur des compétences qu’ils annoncent, ou des attentes des clients.

D’autres aimeraient pouvoir inspirer davantage confiance aux prospects, notamment parce qu’ils sont autodidactes ou qu’ils n’ont pas énormément d’expérience.

Pour tous ces freelances, il existe une solution simple : passer des certifications. ??‍?

Elles sont parfois gratuites, proposées par les éditeurs des outils. Elles permettent de s’obliger à mettre à jour nos compétences.
Et surtout, elles attestent de nos compétences et peuvent être un fort élément de réassurance pour les prospects.

La possibilité de gérer vous-même certains aspects de la vie d’entrepreneur

Quand on est freelance, on est chef de sa propre entreprise.


Au-delà de la prospection, de la réalisation des missions et de l’administratif, vous avez encore une autre chose à faire : gérer votre communication.

Vous pouvez confier la réalisation de votre site à un camarade développeur. Vous pouvez demander à quelqu’un de s’occuper de votre référencement. Vous pouvez faire gérer vos réseaux sociaux par un community manager.

Mais ça va vous coûter cher, et ça vous prendra quand même du temps.
Pour éviter ça, vous pouvez suivre un tuto (sur Tuto.com ?) et apprendre à le faire vous-même !

Élargir vos compétences

La première concurrence des freelances : ce sont les agences.

Souvent, les clients qui ont un besoin précis, sont à la recherche de flexibilité et souhaitent un tarif un peu plus bas, se tournent vers les freelances. Mais lorsqu’ils ont un projet plus complet, ils préfèrent généralement travailler avec une agence, qui regroupe toutes les compétences nécessaires pour réaliser le projet de A à Z.

Si vous apprenez des stratégies et techniques complémentaires à votre cœur de métier, vous serez en mesure :

  • De concurrencer les agences sur des projets de plus grande envergure.
  • D’augmenter le panier moyen de vos clients.

Eh oui :

  • Si vous proposez du design de sites web, vous pourrez proposer également de transformer vos maquettes en site Internet.
  • Si vous faites du community management, vous pourrez également concevoir et gérer des budgets de publicité.
  • Si vous créez des sites web, vous pourrez facturer davantage en proposant de rédiger des contenus.

Cela vous permet donc de capter plus de clients, et d’avoir un chiffre d’affaires plus élevé sur chaque client. ??

L’autre point positif, c’est que plus vous intervenez sur un large champ d’actions chez votre client, plus vous lui devenez indispensable, et êtes assuré de le fidéliser !


Cet article a été écrit par Marion Giroudon, freelance depuis 2015. Elle est mentor sur le parcours pro Responsable Marketing Digital sur tuto.com. Vous pouvez retrouver tous ses conseils pour réussir en freelance sur son blog Super Freelance ainsi que sur sa chaîne Youtube .

 

Ne manquez pas son dernier tutoriel (noté 5/5) sur Tuto.com ?

(260)