quel est le meilleur logiciel photo en 2018

Le petit monde des logiciels Photo a été quelques peu bouleversé en 2018. L’explication se retrouve au niveau du dynamisme des alternatives à Photoshop et Lightroom ; qui sont aujourd’hui encore les 2 patrons 👊

Ce qui nous a marqué chez tuto.com, c’est l’engouement des nos apprenants pour ces nouvelles solutions. Affinity Photo en est un parfait exemple.
En effet, la formation de Gilles Pfeiffer sur le logiciel, s’est placée en tête des meilleures ventes pendant plusieurs mois, devant Photoshop et Lightroom les 2 mastodontes de chez Adobe. On pourrait également citer Luminar de chez Skylum…

Alors ? Quel est le meilleur logiciel de photo en 2018 ? 📷 

Nous avons interrogé notre communauté d’apprenants-photographes (amateurs comme professionnels) sur le sujet et récolté et compilé leurs votes.

Découvrez aussi la réaction de 3 photographes professionnels (également auteur sur la plateforme) sur les résultats de ce sondage.

N’hésitez pas à réagir en commentaire et à partager les résultats 😊

 

“Et vous, quel est votre logiciel Photo favori ?”

Il y a quelques semaines, nous avons envoyé un questionnaire aux apprenants de Tuto.com. Nous avons ciblé parmi eux les photographes professionnels et amateurs. Nous leur avons demandé simplement quel était leur logiciel photo préféré pour l’année 2018. Ce sondage a reçu près de 500 réponses.

 

> Comment utiliser comme un Boss les logiciels Photo ? 

 

En complément à notre sondage, 3 photographes professionnels (qui proposent également des cours  sur Tuto.com) ont réagi à ces chiffres et ont, à leur tour, répondu à la même question.

Voici leur témoignage :

Bernard Bertrand  Photographe professionnel depuis plus de 15 ans

 

Alors il est tout d’abord amusant de constater qu’il y a presque autant d’utilisateurs pro qu’amateurs qui travaillent avec Photoshop et que dans tous les cas, ce dernier représente un tiers des résultats.
Il c’est clairement imposé comme une référence.
Même constat pour Lightroom, quasiment égal entre pro et amateur. Ce qui dénote sans doute aussi de leur grande compatibilité. Catalogage, sélection, retouches sommaires dans Lightroom et le reste dans Photoshop.

Ensuite, en ce qui me concerne je suis plutôt “old school”, tant que ça fonctionne 😃
Cela fait donc des années que je travaille principalement sur Photoshop. J’utilise Lightroom Classic CC pour la sélection, le catalogage et l’exportation. Mais les retouches sont toujours réalisées dans Photoshop.
Je ne suis absolument pas intéressé par la version Cloud du software. Je suis toujours sur la version classique.

Pour ce qui est de mon utilisation de softwares plus “exotiques” j’utilise Capture One aussi souvent que possible, mais c’est souvent en fonction de la caméra que j’ai en studio.
Par exemple avec mon Hasselblad Digital, je suis obligé de passer par Phocus, soft propriétaire pour l’acquisition d’images.

Comme je le disais, je suis plutôt “old school” et tant que ça fonctionne je ne vais pas consacrer de temps dans l’investigation sur un autre software. Je vois très bien ici et là Affinity Photo pointer le bout de son nez, mais je ne connais de ce soft que le nom, c’est vous dire…
Tous ces outils sont devenus de plus en plus accessibles et très certainement l’offre de tuto ici et là vulgarise leur utilisation et c’est fort bien ainsi.
C’est d’ailleurs assez drôle de voir dans vos statistiques que l’utilisation pro est quasiment identique à l’utilisation amateur.

 

Stéphane Simon  Photographe professionnel depuis plus de 5 ans

 

L’année 2018 a été riche en surprises. La meilleure est venue de chez Skylum avec Luminar qui s’est très vite développé et d’une très belle manière. Une interface claire, une très bonne réactivité et surtout l’intelligence du système de calques.

Ce logiciel nous promet de belles choses comme l’arrivée de la bibliothèque qui nous permettra de classifier et de trier nos photographies. Pour ceux et celles qui cherchent un logiciel qui possède des outils de développement et qui ne souhaitent pas conclure d’abonnement, c’est vraiment l’idéal.

Ensuite, concernant les résultats du sondage, je ne suis pas trop étonné côté amateur. Un peu plus de coté professionnel. En effet, il est assez logique pour l’instant que les produits Adobe Lightroom Classic/CC et Photoshop soient choisis et obtiennent la majorité des suffrages. Il faudra du temps pour que les habitudes changent et jusqu’à présent, nous n’avions pas de vraies alternatives. Toutefois, avec l’arrivée des produits Affinity Photo, Luminar et Darktable qui s’améliorent de jour en jour, les photographes auront vraiment le choix.

 

Julien Pons – Photographe professionnel, Graphiste et Motion Designer

Naturellement Photoshop et Lightroom sont les mieux représentés. Chez les amateurs comme les pros. Mais on doit remarquer l’entrée de Luminar chez les amateurs et la présence d’Affinity Photo chez les deux catégories ; dont la croissance est constante depuis 2 ans et son arrivée sur Windows. Capture One détient une base fidèle mais réduite, très certainement en raison de son positionnement tarifaire le destinant aux studios et agences plus qu’aux photographes indépendants.

Les autres logiciels n’ont que les miettes : pour le moment. Il ne faut pas négliger l’effet de l’annonce de 2017 avec Lightroom Classic et Lightroom CC. Les habitudes ne changent pas en quelques mois, mais ce serait se mentir que de refuser de voir l’entrée des alternatives à Adobe dans les flux de travail.
Outre les résultats de l’année, n’oublions pas de regarder sur la durée : il y a 4 ans, Darktable, Luminar, Affinity n’apparaissaient même pas dans les graphiques et Lightroom se plaçait en leader suite à l’abandon d’Aperture par Apple.
Je reçois des messages tous les jours de professionnels qui doutent de la capacité (volonté ?) d’Adobe de vraiment continuer à améliorer Lightroom Classic. Les pros ne sont pas dupes et voient bien que l’effort est surtout porté sur la version mobile ; qui tôt ou tard les poussera à stocker leurs images dans le cloud.

Le plus gros frein pour l’instant est l’absence de réelle compétition sur la partie tri et catalogage ! Le module “Bibliothèque” de Lightroom Classic reste le meilleur de tous, avec une mention honorable pour Capture One tout de même.
Mais les concurrents, eux, s’améliorent beaucoup plus du coté du développement : meilleurs outils de masquage (Darktable, DXO), support des calques (Luminar, ON1), modules plus spécialisés et nombreux (Luminar, Darktable).

Lorsqu’ils auront enfin consolidé leur partie “assets management” et proposé un outil de migration de catalogue (comme ON1 2019), alors il sera intéressant de voir comment ces statistiques évoluent.

A moins d’un réel coup de fouet sur Lightroom Classic (qui n’a eu lieu ni 2017, ni en 2018), je suis à peu près certain qu’on verra son hégémonie se réduire, et au pire pour Adobe, une vraie dispersion de la clientèle sur les différents compétiteurs.
Il y a moins de craintes concernant Photoshop : il reste le plus fourni, le plus polyvalent, c’est le maître étalon. Affinity Photo séduit non pas parce qu’il est meilleur, mais parce qu’il n’est pas vendu sous forme d’abonnement et qu’il se concentre sur la retouche photo essentiellement.

Pour l’instant nous sommes dans une phase où les photographes observent, comparent et pour beaucoup, s’interrogent sur l’intérêt de changer leur flux de retouche.

Les résultats de l’an prochain seront à suivre de près !

 

Comme le dis Julien, les résultats de 2019 devraient être intéressants… wait and see.

Si vous aussi vous souhaitez réagir en commentaire, n’hésitez pas. Cela viendra alimenter le débat 🙂

 

formation retouche photo

 

(7324)