Vous êtes de plus en plus nombreux à franchir le cap et à oser vivre de votre passion en devenant Freelance. Mais une question essentielle, pour que votre activité fonctionne, revient sans cesse : comment développer sa clientèle quand on est freelance ?

C’est pour aider les freelances (débutants ou non) que nous lançons les Free Talks. Basées exclusivement sur le retour d’expérience de professionnels, ces interviews vous permettront de recevoir leurs conseils, astuces, éclairages mais aussi les erreurs à éviter.

Aujourd’hui, on s’intéresse au métier de Photographe avec le témoignage de Christophe Delarsille, photographe professionnel et amoureux de Surf.

> Découvrir le travail de Christophe :  Son site – Son Instagram

Pouvez-vous nous retracer votre parcours : en quelle année êtes-vous devenu Photographe professionnel ? Comment êtes-vous arrivé dans ce métier ?

La photographie a toujours été une passion dès l’enfance. Mais ce n’était pas le but de devenir une profession. Ayant suivi des études de Directeur Artistique, j’ai eu la chance d’apprendre les techniques de base de photographie. Ensuite, à force de travailler avec (et de questionner) des photographes, je me suis amélioré. De fil en aiguille et de pratique en pratique (merci l’arrivée du digital), je me suis professionnalisé et j’offre désormais ce service à mes clients.

 

> La formation Photographe, c’est 285h de formation, 3h de session LIVE, des ateliers pratiques, 1 projet PRO

Comment vous êtes-vous fait connaître en tant que photographe professionnel ?

Je me suis surtout fait connaître grâce aux réseaux sociaux. Mes photos ont tout d’abord été publiées Flickr à l’époque, puis sur Instagram. Elles sont quotidiennement repartagées ce qui leur donne plus de visibilité 😊

Comment avez-vous trouvé votre premier client ? Des conseils pour une prospection efficace ?

Mes premières commandes se sont faites par des sociétés qui étaient déjà clientes pour mes activités de Directeur Artistique et de Graphisme. Pour des questions de budget et de facilité, et sachant que j’étais capable de réaliser leurs besoins, on m’a demandé de réaliser quelques shooting.

Quels sont les plus gros obstacles que vous avez rencontrés et comment les avez-vous surmontés ?

Le plus gros des obstacles est d’arriver à tarifer correctement son travail et aussi de réussir à vendre correctement les droits de ses images. La plupart des métiers se sont démocratisés et la photographie en fait partie. Tout le monde possède un appareil photo dans sa poche grâce à son smartphone. La tendance est de penser qu’une photo ne coûte plus rien, qu’être photographe n’est plus un métier ou qu’une photo se prend sur internet gratuitement.
Pour surmonter cet état d’esprit, il faut constamment prouver qu’il existe différentes catégories de photographes, que prendre une bonne photo prend du temps et demande du talent et de l’expérience. Il faut amener la qualité de son travail toujours et toujours plus haut.

Quelle est la place selon vous de l’apprentissage (nouvelles techniques, nouvel environnement logiciel/matériel,…) dans votre parcours ?

L’apprentissage est primordial. Pas forcément la théorie (même si à un moment on y est confronté) mais bien la pratique. C’est en pratiquant, en essayant de nouvelles choses, en étant curieux qu’on s’améliore. Les logiciels, le matériel ne feront pas de vous un meilleur photographe mais vous faciliteront la tâche. Une meilleure qualité des ISO, un autofocus plus rapide vous permettront de réaliser des photos plus extrêmes. Les logiciels corrigeront vos petites erreurs lors du shooting. Mais si vous n’avez pas l’œil, pas la fibre artistique, ces outils ne vous serviront à rien pour obtenir une image digne d’intérêt.
Cette technologie évoluant constamment, il est nécessaire de se tenir informé. L’apprentissage se fait aussi en échangeant avec d’autres photographes, en partageant ses techniques. En étant constamment curieux.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote qui selon vous résume plutôt bien le quotidien d’un photographe professionnel ?

Je pense que chaque photographe s’est déjà trouvé dans une situation où il est en train de travailler sur un plateau ou à l’extérieur. À un moment, une personne vient se coller à côté de lui ; c’est soit le client, soit un commercial. Il sort alors son téléphone et décide faire la même photo que vous.

En se plaçant au même endroit, il est certain d’avoir le meilleur angle de vue. En se servant de l’éclairage que vous avez mis en place, il est certain d’avoir une bonne lumière. C’est alors que, tout fier, il prend sa photo et se dit que finalement, il est lui aussi un bon photographe et que c’est à la portée de tout le monde. Il ne peut s’empêcher de comparer son cliché avec l’image que vous avez prise. Et c’est alors qu’il repart sans rien dire. Il remet son téléphone en poche et il n’ose plus vous embêter par la suite. Cela prouve que ce métier à encore de l’avenir… 😉

Enfin, quels conseils donneriez-vous aux photographes qui souhaitent développer leur activité pour vivre de leur passion ?

Si vous voulez vivre de votre passion, ce n’est malheureusement plus la bonne époque pour le faire. Pour toutes les raisons citées plus haut. Mais, si vous arrivez à vous démarquer, si vous faites un travail de bonne qualité alors vous y arriverez. Il y a encore de la demande pour de la bonne photo.
Trouvez votre style, faites-vous remarquer, travaillez sans relâche mais aussi, trouvez les clients qui ont du budget. Il n’y a rien de plus épanouissant que de vivre de sa passion.

 


Envie de faire de votre passion un véritable métier ? Découvrez notre formation Photographe

Formation Photographe

Notre parcours Photographe c’est :

  • Une formation 100% à distance de plus de 285h.
  • Un apprentissage à son rythme.
  • Un parcours qui allie théorie et pratique.
  • Des QCM pour valider vos connaissances.
  • Des heures de live avec un mentor.
  • Un financement pouvant être pris 100% en charge par Pole Emploi ou l’OPCA de votre entreprise.
  • Sautez le pas et contactez-nous via le formulaire présent en bas de la page du Formation Photographe

 

(397)