recherche d'emploi interview

La recherche d’emploi est un sujet qui touche nombre d’entre vous.
A l’occasion de la sortie d’une formation en ligne pour vous aider à trouver l’emploi de vos rêves, j’ai voulu poser quelques questions à Tiffany Dubois-Moiseaux.
Tiffany évolue depuis quelques années en tant qu’indépendante dans le domaine du recrutement. Découvrez ses conseils et son regard sur l’état actuel du marché de l’emploi.

Dans un contexte inédit et malgré la stratégie du « quoi qu’il en coûte », nombreux sont les secteurs et les entreprises qui ont été malmenés.

Et quand on s’intéresse aux salariés, certains n’ont eu d’autre choix que d’entamer une reconversion professionnelle pour retrouver un emploi. Quand d’autres, pourtant en poste, s’imaginent dans une nouvelle vie professionnelle ou tout simplement ailleurs. La COVID-19 leur ayant donné l’occasion d’expérimenter de nouvelles modalités de travail à distance et des envies recentrées sur ce qui peut donner du sens à leur quotidien.

Voyons-ce qui a pu changer côté recherche d’emploi, grâce au regard de Tiffany !

Recherche d’Emploi, ce qui a changé.
Échanges avec Tiffany Dubois-Moiseaux

 

Bonjour Tiffany, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je suis recruteuse indépendante, j’ai 30 ans et j’habite près de Lyon.
Je travaille principalement avec le milieu du transport. C’est un secteur sur lequel les entreprises ont du mal à recruter, alors je fais beaucoup de chasse de tête.

Nous venons de traverser une période particulière. Quels impacts et changements de comportements, as-tu pu observer ces derniers mois ?

Selon moi, il y a eu 3 changements majeurs suite à cette période particulière.

  • Le premier est que les salariés ont remis en question leur façon de travailler, leur leitmotiv, et également leurs exigences.
    J’ai pas mal de personnes en entretien, quand je leur demande « pourquoi êtes-vous ouvert à quitter votre job actuel ? » qui me répondent que le temps passé chez eux a éveillé en eux d’autres envies.
  • Par ailleurs, ils sont nombreux maintenant à privilégier les entreprises qui leur permettront de télétravailler, alors qu’avant ils n’y pensaient pas forcément, et les employeurs se sont plus habitués à cette façon de travailler.
  • De façon globale, je trouve que le contexte économique rend beaucoup de gens frileux, ils ont plus de mal à quitter leur CDI, je m’en rends bien compte en faisant de la chasse de tête.

Tu utilises (ou tu as dû utiliser) des outils de visioconférence pour faire passer des entretiens. Qu’est-ce que cela change par rapport à un entretien en physique ?

La visioconférence, avec Zoom par exemple, est plus intéressante je trouve qu’un entretien physique car elle permet plus de flexibilité.

Un candidat en poste pourra faire une visio dans sa voiture avec son téléphone au moment qui l’arrange, alors qu’un entretien physique nécessite de poser une demi-journée, ou d’arriver en retard.

Pour moi, la visio me permet de faire passer bien plus d’entretiens, et de raccourcir le délai entre la prise de contact et l’entretien, et donc d’être plus efficace.

Peux-tu nous lister les 3 erreurs les plus courantes que font les candidats lors d’un entretien.

Si seulement il n’y en avait que 3… 😆

  • La 1ère erreur la plus courante est clairement le manque de punch ! (à ne pas confondre avec le calme). En 1er, on regarde les compétences techniques et en 2ème c’est le dynamisme qui va faire la différence. Beaucoup d’entreprises se plaignent de la « mollesse » des candidats en entretien, elles prennent cela pour un manque de motivation et d’initiative.
  • La 2ème erreur est de voir le recruteur comme une simple première étape avant les managers opérationnels et ne pas être dans le dialogue.
    J’entends par là des personnes qui vont se présenter en 2 phrases, qui ne vont pas rentrer dans le détail de leurs expériences.
    Bien expliquer ce qu’on fait / ce qu’on a fait permet au recruteur de mieux vous vendre à l’entreprise, et à l’entreprise de ne pas douter de vos compétences.
    Et il ne faut pas négliger que ça reste un humain qui vous embauche.
  • La 3ème erreur, qui est liée à ta question 3 sur les outils pour faire passer des entretiens, est de ne pas prendre au sérieux l’entretien.
    Oui, c’est courant malheureusement. Pas mal de candidats sont en retard aux entretiens téléphoniques ou Zoom car ils les considèrent comme moins «officiels» que les entretiens présentiels. Certains répondent à leur travail et donc ils chuchotent pour éviter que quelqu’un les entende, ou entre 2 phrases ils répondent à un de leurs collègues.
    Un entretien, quel que ce soit son support, doit être fait au calme.

Concernant la recherche d’emploi, quelles sont les dernières évolutions sur le secteur. Qu’est-ce qui a changé ces 5 dernières années ? Recherche-t-on de la même manière ?

Je dirais que les gens sont de plus en plus conscients de l’importance d’être présent sur LinkedIn.
Il y a de plus de sites d’offres d’emploi spécialisés et sectorisés.
Aujourd’hui, c’est plus facile et moins cher d’envoyer plein de candidatures, par mail ou par LinkedIn, donc il y a plus de CV qui circulent, alors qu’avant il fallait l’imprimer, payer un timbre, on envoyait moins en masse.
Finalement il y a plus de méthodes.

J’ai l’impression aussi que les internautes sont plus exigeants, ils répondent peu aux annonces qui ne mentionnent pas de salaire par exemple.

On parle de plus en plus des SoftSkills. Quel est ton regard sur ces compétences ?

Les entreprises s’attardent en effet de plus en plus sur les SoftSkills.

Un salarié n’est pas qu’une liste de compétences techniques, il est aussi une personnalité, et c’est cette personnalité qui va faire qu’il va s’intégrer dans une équipe, qu’il va pouvoir s’adapter facilement à un poste. C’est ce qui va différencier 2 CV identiques.

Quand une entreprise me demande de chercher un candidat, on parle en 1er des compétences techniques, et ensuite on parle du savoir-être attendu, de la personnalité. D’où l’importance en entretien de ne pas juste réciter dans les grandes lignes son CV, mais de rentrer dans les détails, de dire ce qu’on attend d’un nouveau poste, ça va permettre au recruteur de comprendre qui vous êtes au-delà du CV, et si vous êtes en adéquation avec l’entreprise.

Dans le numérique, je trouve que le diplôme a tendance à perdre de son importance au profit des compétences réelles. Es-tu d’accord avec ce constat ?

C’est vrai qu’on a beaucoup d’autodidactes dans ce milieu, grâce à une multitude de formations en ligne qui permettent de s’auto former sans passer par l’Ecole classique.

Les entreprises vont parfois exiger un niveau de formation particulier (bac+2, etc.) mais font de moins en moins attention à l’Ecole dans laquelle le candidat a été formé, et encore plus dans le numérique où le nombre de postes à pourvoir est supérieur au nombre de candidats sur le marché.

En tant que recruteuse quelle importance accordes-tu à un candidat qui se forme régulièrement (avec des tutos, MOOCs et autres ressources en ligne). Est-ce que cela fait vraiment la différence ? Et comment le mettre en valeur sur un CV ?

Oui, cela fait complètement la différence pour beaucoup d’entreprises.

Ça montre qu’on se « met à la page », qu’on ne reste pas sur ces acquis, et qu’on va plus vite s’adapter aux nouveaux outils.

Par exemple, je recrute pour une entreprise en ce moment un responsable de formation dans l’enseignement. J’ai envoyé 7-8 candidats, et parmi eux, une des candidates s’était formée l’an dernier à l’UX design à côté de son travail. L’entreprise s’est dit qu’elle serait bien plus en phase avec les étudiants et plus comprendrait bien plus rapidement les nouvelles méthodes d’enseignement, les nouveaux outils. Elle est actuellement en short-list de recrutement.

Pour le mettre en valeur dans le CV, on le met dans les formations, et on peut rajouter une partie compétences. Certains mettent un petit encadré en haut de leur CV pour expliquer très brièvement ce qu’ils ont appris également, comme ça c’est plus parlant.

Un dernier conseil pour la route, pour une personne qui serait actuellement en train de chercher un emploi ?

De suivre mon tuto 😊
D’être méthodique et positif et bien veiller à personnaliser ses candidatures.

 

Mettez-toutes les chances de votre côté pour trouver, candidater et passer un entretien d’embauche grâce à ce cours en ligne :

trouver emploi formation

Tiffany vient de publier un cours en ligne dédié à la recherche d’emploi.
Depuis chez vous, découvrez les meilleures astuces et les méthodes pour :

  • Mettre en place une vraie stratégie de recherche d’emploi,
  • Construire un CV impactant,
  • Rédiger une lettre de motivation efficace,
  • Préparer vos entretiens d’embauche.

Vous aurez d’ailleurs accès gratuitement à ce cours – on vous l’offre 👊  – si vous suivez un de nos parcours pro et que vous êtes demandeur d’emploi.
On mise sur vous et votre avenir 😉

Et pour aller encore plus loin…

Comme nous l’avons vu, la visioconférence est de plus en plus utilisée pour les entretiens d’embauche.

Du coup, on vous recommande également cet autre cours, pour apprendre à bien communiquer en visio. Une formation assurée par AnLo Piquet (coach en communication non-verbale) :

Bien communiquer en visio formation

 

Avec tous ces conseils, vous devriez taper dans l’œil d’un recruteur ou d’un responsable des ressources humaines et décrocher un job 😌

Bon courage.

(362)