frederic-lamy

Formateur sur Tuto.com et expert dans les logiciels dédiés à l’architecture et à la décoration d’intérieur, Frédéric Lamy vous en dit plus sur son parcours et ses activités.

Aujourd’hui Frédéric Lamy

Pour commencer, peux-tu te présenter et nous expliquer ton parcours ?

Salut, je suis Frédéric Lamy, j’ai 43 ans et je suis formateur indépendant spécialisé dans l’enseignement des logiciels liés aux métiers de l’architecture et de la décoration d’intérieur.

J’ai commencé comme graphiste indépendant pendant 4 ans, j’ai réalisé des projets Web/Print. En parallèle, je dispensais déjà des formations sur Photoshop, Illustrator, Indesign, Flash. En 2005, sur un projet j’ai dû utiliser de la 3d et c’est en discutant avec une architecte que j’ai découvert Sketchup.
En découvrant l’énorme potentiel technique et créatif du soft, j’ai décidé de l’enseigner.
En 2006, je suis devenu formateur et depuis 2012 formateur référent au Studio des Arts Déco à Paris.

Quels sont les projets sur lesquels tu travailles ?

En ce moment, j’essaie de soigner aux maximum les tuto tout en proposant de nouvelles choses sur Sketchup. Sinon j’ai de petits travaux d’infographie et des projets d’agencement intérieur.
J’adore expérimenter des nouveaux logiciels ou plugins pendant mes journées Off.
Actuellement, je m’intéresse à Blender et After Effects.

Quelle différence entre la préparation du cours réel et l’enregistrement des cours sur Tuto.com ?

La grande différence entre les 2 modes c’est qu’avec Tuto.com, je peux annuler et ré-enregistrer mes cours jusqu’à avoir une séquence optimale, chose que je ne peux pas faire en réel.
Pour la préparation des cours réels, je m’arrange pour avoir un contenu bien rythmé entre la théorie que je fais le matin et les exercices l’après midi. L’enregistrement des vidéos demande beaucoup de concentration, car il faut s’auto-surveiller et éviter les tics de langages, les hésitations. Enfin, il faut s’arranger pour ne rien oublier sur le contenu car il n’y a personne pour vous le rappeler avant de poster un nouveau tuto.

Le projet qui te rend le plus fier

Difficile de faire le tri car il y a eu beaucoup de projets, mais celui qui me rend le plus fier, c’est l’aménagement de la chambre de ma fille. C’était génial de pouvoir collaborer avec elle et de voir ses émotions devant les rendus photoréalistes des couleurs et du mobilier qu’on lui a proposé.

tuto-frederic-lamy

Projet sur l’aménagement de la chambre

 

Comment définirais-tu l’évolution de Sketchup depuis que Google n’est plus aux commandes du logiciel ?

J’ai une utilisation bien ciblée avec Sketchup, je travaille sur de la modélisation d’intérieur, la modélisation d’objets et profite de l’interaction avec Photoshop et Artlantis/Vray/Twilight Render.
Je ne ressens pas la différence avec les anciennes versions, je trouve que Trimble a bien su conserver l’esprit du logiciel. D’ailleurs j’avais des craintes lorsque Trimble a racheté Sketchup de perdre des fonctionnalités propriétaires de Sketchup comme les aller-retour vers 3d warehouse ou le téléchargement des plugins.
J’espère d’ailleurs que Trimble va aller dans le sens de Google et explorer de nouvelles fonctionnalités, je rêve que Trimble intègre un vrai moteur de modification des objets, c’est à dire comme dans Blender, des outils de transformation comme un vrai Smooth qui lisse les géométries et non les arrêtes comme actuellement.

Peux-tu nous dire un mot sur le moteur de rendu que tu affectionnes particulièrement aujourd’hui et quelles différences majeur avec Vray.

Twilight Render est un moteur de rendu gratuit qui s’intègre directement dans Sketchup, il remplace pour moi le soft Kerkythea qui s’utilisait en externe.
Twilight Render permet aux débutant de s’initier au rendu et d’avoir une solution gratuite avec Sketchup Make.
Maintenant si vous désirez des rendus de bonne qualité avec une reproduction plus réaliste des lumières il faudra se diriger vers Vray ou Artlantis, mais c’est payant.
Il y a donc 2 publics, les gens qui ont besoin rapidement d’une image pour réfléchir sur des problèmes de lumières (Twilight Render) et les autres qui vont avoir d’une image très réaliste pour vendre un projet derrière.

Pour moi le must reste Vray, d’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’on le retrouve sur d’autres soft très connus dans le métier (3ds max, blender, cinema 4d, maya).
Je ne l’enseigne pas mais je l’utilise car il est tout en anglais et c’est déjà un frein pour la majeur partie de mes élèves.

Sketchup a parfois l’image d’un produit grand public. Comment est perçu le logiciel aujourd’hui par les pros.

Sketchup est aujourd’hui une référence dans les métiers de l’architecture, la scénographie et l’urbanisme. Il est également présent dans certaines écoles primaire et collège, car les enfants l’adoptent rapidement comme un jeu de kapla sur ordi.

Les pros que je côtoie et que je forme sont fous de Sketchup car ils sont toujours bluffés sur la rapidité des outils et le fait de voir apparaître leurs idées à l’écran. Son succès l’a rendu grand public comme Photoshop il y a quelques années.

Son utilisation est simple, mais lorsqu’on se lance sur un projet sérieux il faut vraiment connaître une méthodologie.

Comme dans Photoshop, si vous n’utilisez pas les masques ou les calques vous allez stagner et perdre beaucoup de temps à refaire certaines taches, qui ne s’est pas battu avec l’effet Chewing Gum des entités dans Sketchup ?

Bref, Sketchup est un soft grand public car on peut jouer rapidement avec, contrairement à un Blender ou un 3ds max ou on reste comme un andouille la bouche ouverte sans toucher à la souris car l’interface ressemble a un tableau de bord d’avion.

debuter-sketchup

Tuto Débutez avec Sketchup 2015

 

Utilises-tu d’autres soft d’architecture ?

Je forme les gens sur Autocad, mais n’étant pas architecte je n’ai pas de raison d’utiliser Archicad ou Revit . Sketchup me suffit amplement pour les tâches que j’ai à effectuer.

Je forme aussi sur Artlantis, d’ailleurs j’ai déjà posté quelques tuto dessus. Pour l’instant je n’ai pas de tuto de prévu mais cela va venir, car Artlantis reste une référence pour son côté convivial et ses performances.

artlantis

Tuto Créer des objets dans Artlantis

 

Aurais-tu un mot à dire sur ton auto-édition sur tuto.com

Tuto.com est incontournable pour moi car il permet de toucher une autre catégorie d’apprenants par rapport au circuit traditionnel du monde de la formation inter et intra entreprise. Il permet au grand public de se payer une formation et d’évoluer avec un formateur pro.

Depuis le début j’ai été séduit par le concept et l’efficacité du site, bravo d’ailleurs à toute l’équipe, Gaëlle, Nicolas et les autres qui fournissent un boulot énorme pour faire évoluer le site.

« Tuto.com est incontournable pour moi »

Tuto.com m’a permis d’avoir des retours sur mon travail, des contacts et de produire en conséquences des contenus adaptés à la demande des membres.

J’ai maintenant une petite communauté de membres qui suivent mes tuto et qui attendent avec impatience les prochaines astuces et méthodes qui les feront évoluer dans leurs projets.

Je remercie tous ces membres qui me suivent depuis quelques années maintenant et les invitent à laisser des notes et des avis sur mes tuto pour que puisse adapter les vidéos.

 

Retrouvez le témoignage de Antoine Defarges, ici : Tuto témoignage #8

À votre tour…

Vous souhaitez participer à cette rubrique, contactez Gaëlle au support !

(721)