comment proteger ses oeuvres

En tant que créateur, vous lancez de nouvelles vidéos, photos, ou créez des images en Digital Painting par exemple, et vous vous demandez comment protéger vos œuvres artistiques ? Vous êtes sûrement au courant qu’il existe le droit d’auteur pour la protection de la propriété intellectuelle. Et pourtant, il est dans votre intérêt de choisir une solution de protection pour éviter le vol ou la contrefaçon. 

Vers qui se tourner pour protéger ses œuvres ?

Il n’est pas nécessaire d’accomplir des démarches pour se voir reconnaître son droit d’auteur. 

En revanche, par précaution, vous pouvez décider que la propriété intellectuelle de vos œuvres artistiques soit officiellement reconnue. Vous pouvez par exemple déposer une copie de votre oeuvre à l’INPI via l’enveloppe Soleau.

Cette démarche est parfaite pour tout ce qui concerne les œuvres artistiques matérielles. Pour protéger ses œuvres numériques, en revanche, il existe d’autres astuces efficaces que nous allons voir.

Pourquoi protéger ses œuvres numériques ?

Vos œuvres sont le fruit d’heures de travail à valeur réelle. Pourtant, il arrive souvent que des comptes Facebook ou Instagram publient des images sans respecter le droit d’auteur et obtiennent plus de likes, de retweets ou d’autres mentions que l’auteur original.

Dans ce cas, la première chose à faire pour protéger ses oeuvres est de signaler la publication, de contacter l’administrateur du compte frauduleux et de lui demander de retirer la publication, ou de la créditer de manière appropriée. (profitez-en pour demander un crédit complet sur tous vos comptes sur les réseaux sociaux et, le cas échéant, votre boutique en ligne).

Cependant, et afin d’éviter tout cela, mieux vaut penser à la protection en amont de la publication.

Comment protéger ses œuvres en ligne ?

Afin de lutter contre l’usurpation de ses œuvres numériques, voici 3 méthodes efficaces de protection.

La signature électronique

Grâce à l’horodatage externalisé des signatures électroniques (empreintes digitales numériques), vos œuvres d’art numériques et vos fichiers peuvent être protégés par Internet en les téléchargeant sur des sites Web qui offrent de tels services. Vous pouvez ainsi faire légalement prévaloir une antériorité.

Voici quelques exemples de sites :

  • Digicoffre: le coffre-fort numérique de La Poste.
  • IDDN: système ouvert de gestion de droits d’auteurs et créations numériques. 
  • Cleo: service de protection de fichiers par empreinte numérique.
  • Fidealis: protection de créations par horodatage électronique.

Le tatouage numérique ou Watermarking

Le watermarking est un outil basé sur des équations mathématiques, qui consiste à insérer une série de bits à l’intérieur de l’image. Cela modifie le filigrane du code numérique de l’image et insère des informations « indélébiles » dans le fichier. Ce marquage permettra à celui qui le possède ou le distribue, de produire des preuves en cas de différend.

Comment signer vos photos avec Photoshop

Le rognage

Le rognage est une solution très simple qui consiste à recadrer l’image d’origine avant de la publier. Par conséquent, vous êtes le seul propriétaire de la création complète.

 

Nous espérons que nos conseils vous ont été utiles. Pensez à partager cet article autour de vous pour sensibiliser vos collègues à la protection de leurs œuvres numériques :)

 

(486)