En cette période assez particulière où le télétravail ne cesse de se développer, nous avions envie de vous parler d’un outil que nous apprécions particulièrement (il faut dire que chez Tuto nous l’utilisons depuis ses débuts), il s’agit de Slack.

Slack est une plateforme de messagerie instantanée pour ordinateurs et smartphones.

Pour rapidement résumer son histoire et sa grande ascension, Slack est sorti en août 2013. C’était initialement un outil interne pour Tiny Speck, l’entreprise de Steward Butterfield – l’un des auteurs de Slack. Il était alors utilisé pour jeu vidéo multijoueur Glitch. La start-up Slack Technologies a rapidement grandi. Slack est vite devenu très populaire, grâce à son design ergonomique et l’importance apportée à répondre aux besoins des utilisateurs.

En 2018, Slack a racheté deux de ses concurrents : Stride et HipChat. Ainsi, leurs bases d’utilisateurs ont été intégrées à celles de Slack. En avril 2019, Slack avait 10 millions d’utilisateurs quotidiens, et était évalué à 21 millions de dollars 😱

Quelles sont les fonctionnalités de Slack ?

Slack est particulièrement utile pour travailler en équipe et à distance. Il a de nombreuses fonctionnalités qui facilitent la coordination avec les collègues sur un même projet.

Slack permet de centraliser toutes les communications autour d’un projet en un seul endroit. Plus besoin d’envoyer des emails à droite et à gauche.

Adieu les longues recherches dans vos SMS pour retrouver un message particulier qui, en fait, avait été envoyé par Skype. Il vous suffit de créer un canal, d’y donner accès aux personnes que vous voulez, et voilà !

Vous pouvez créer un canal pour chaque projet, équipe, sujet, c’est vous qui décidez.

Chez tuto on a notre petit channel "coffeemachine" qu'on apprécie tous. On vous en dit plus sur notre article dédié au télétravail 😉

Via ces canaux, vous pouvez partager des documents et fichiers avec vos collaborateurs. Vous avez aussi la possibilité de communiquer par vidéoconférence.

En parlant de vos collaborateurs, vous pouvez facilement les contacter. Vous avez bien sûr la possibilité d’envoyer des messages privés, mais aussi de les mentionner dans vos messages sur le canal afin qu’ils soient avertis sur leur ordinateur ou smartphone. Pour cela, c’est très simple. C’est le même système que sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, avec l’arobase (@) suivie de leur nom !

Slack inclut un système de rappels, afin de toujours garder un œil sur son planning et être certain de remplir ses tâches à temps.

 

Il est également possible d’intégrer d’autres apps à Slack, afin d’avoir toujours plus de fonction à sa disposition. Plus de 1500 apps sont compatibles. On recense, par exemple, Google Analytics, GitHub, StackOverflow ou encore Mailchimp.

En anglais, « slack » signifie être indolent, ou négliger son travail. Cependant, contrairement à ce que ce nom suggère, Slack a le potentiel de grandement augmenter la productivité d’une équipe 👊

Des inconvénients ?

Une principale faiblesse de Slack est que les entreprises ne peuvent pas héberger leurs données sur leurs propres serveurs. Slack utilisant Amazon Web Services, c’est sur les serveurs d’Amazon que tout est stocké. C’est rarement un véritable problème, mais peut ne pas être envisageable pour certaines entreprises.

Aussi, un élément qui peut paraître comme une bonne chose : les utilisateurs ont le contrôle sur la création des canaux. Cependant, cela peut vite rendre les choses bien trop compliquées à gérer. Si des canaux sont ajoutés à tout-va, on se retrouve à en avoir des dizaines à surveiller pour rester au fait des actions de ses collègues.

Enfin, comme Slack est un outil pour le travail, il ne permet pas de mettre d’autres utilisateurs en silencieux ou de les bloquer. En effet, le but est de pouvoir contacter un collaborateur, et d’être sûr qu’il voit le message. Malheureusement, cela mène à un effet indésirable : le risque de harcèlement.

Qu’en est-il du coût ?

Slack propose une version gratuite. Seuls les 10 000 messages les plus récents sont visibles, et le nombres d’applications pouvant être intégrées est limité à 10.

De plus, il n’est pas possible d’appliquer une politique de rétention des données. Cela peut compromettre la sécurité d’informations confidentielles de l’entreprise. Cependant, malgré ces limitations, le plan gratuit peut très bien faire l’affaire pour bien des projets.

Pour ce qui est de la version payante, celle-ci peut rapidement se montrer assez coûteuse pour l’entreprise. Le prix étant de 6,25 € par utilisateur actif par mois, la facture peut facilement devenir sévère selon la taille de l’équipe.

Slack en résumé

Slack est une plateforme de messagerie qui ne fait que gagner en popularité. Dans ce monde où le télétravail se généralise de plus en plus, il n’est pas étonnant que nombre d’entreprises y fassent appel.

En cette période si particulière, l’utilisation de Slack permet de travailler en équipe et de conserver la productivité de l’entreprise. Mais il est évident qu’il faut une période d’adaptation.

Son coût est potentiellement important s’il devient nécessaire de passer au plan payant et il est important de bien contrôler l’outil.

Cependant, les fonctions que Slack propose le rendent très utile pour les missions collaboratives et le développement réussi d’un projet. Suffisamment pour que cette start-up ait gravi les échelons et rapidement pris sa place parmi les logiciels d’entreprises les plus utilisés 🙌

Et vous quel(s) outil(s) avez-vous l’habitude d’utiliser dans votre entreprise ?

(767)