Cette semaine, c’est Hugo Attali qui est à l’honneur sur notre blog. Directeur de création à Paris, il dévoile comment il a réinventé sa passion pour l’art et surmonté les obstacles pour se former en Digital Painting sur Tuto.com.

Son histoire est un témoignage sur l’importance de suivre ses passions et de s’adapter aux évolutions numériques. Une véritable source d’inspiration pour celles et ceux qui réfléchissent à se lancer dans une nouvelle voie professionnelle dans le domaine du digital.

Bonjour Hugo, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs et retracer ton parcours professionnel s’il te plaît ?

Bonjour Sophie, oui, avec plaisir.

J’ai 58 ans et je suis directeur de création en agence de communication à Paris. Enfant, j’ai toujours été passionné et fasciné par la peinture, le dessin, la BD, le cinéma et le design en général. Je n’ai pas eu la chance de faire les beaux-arts dont je rêvais mais cette déception m’a construit un esprit d’éternel autodidacte.

J’ai démarré ma carrière avec un CAP de photograveur, qui m’a permis au fil du temps de passer de l’imprimerie à la communication. Je suis devenu Graphiste, Directeur artistique et illustrateur. J’ai vécu également de belles années à mon compte avant de rejoindre mon entreprise actuelle. 😊

Peux-tu nous raconter le moment où tu as décidé de te lancer dans le parcours digital painter sur Tuto.com ?

Il y a 3/4 ans, je me suis remis en question. J’ai réalisé que je m’étais un peu détourné de mes passions, je me suis alors remis avec discipline au dessin, à la peinture. Au concret.

Ce qui m’a permis de réviser mes compétences sur papier avant de décider de revenir au digital et me challenger avec le parcours pro Digital Painter Tuto.com, que j’ai pu financer avec mon CPF et suivre sur mon temps libre. Un programme assez conséquent : 358 heures de cours + les exos… Un an d’aventure, j’en ai passé des soirées à bûcheronner ! 😁

En tant que créatif chevronné, comment as-tu trouvé l’approche pédagogique de ton mentor Pascal Sibertin et le soutien de Bouchra pendant les moments difficiles ?

Pascal est vraiment top. Bienveillant et talentueux, il a 15 000 idées à la seconde et des projets magnifiques à son actif. Il est surprenant également car il a toujours des tips à vous apprendre, même dans les sujets que vous pensez connaître. J’ai beaucoup appris de lui sur sa vision de la lumière et le sens du détail au bon endroit. 🙏

Bouchra est, elle, d’une gentillesse extrême, elle a été d’une grande aide dans les moments où ma motivation baissait et a su me remettre dans la perspective de ligne d’arrivée et du projet final ! Merci beaucoup à eux deux !

Tu as une expérience riche en création graphique. Comment cette formation a-t-elle enrichi ou transformé ta vision artistique ?

Le parcours pro m’a fortement amélioré sur plusieurs aspects : la confiance, la patience, la méthode, le choix des outils et la compréhension de certains fondamentaux que je faisais par instinct auparavant. 💪

La formation m’a également apporté plus de maîtrise dans l’exécution et par conséquent, plus de liberté dans la création.

Parlons de ton projet de fin de parcours, « girl & bot ». Peux-tu nous dévoiler les coulisses de sa création ? Quelle a été ta source d’inspiration ?

A un moment de la formation, il a fallu jeter les bases du projet final. Il m’est apparu assez naturel de l’aborder sous un angle «Couverture de BD».

Je me suis projeté dans une dystopie dans laquelle une jeune femme et un robot devaient s’unir pour survivre. Un univers un peu sci-fi qui me laissait assez de liberté pour les personnages, les matières et l’ambiance. 🥰

Quel a été le plus grand défi que tu as dû surmonter pour réaliser ce projet ?

Le temps ! Clairement.

Les dernières semaines m’ont demandé beaucoup d’effort pour finaliser le projet, mais la satisfaction d’avoir tenu le challenge l’a emporté sur tout.

As-tu intégré les compétences acquises en digital painting dans ton travail quotidien ?

Oui, absolument. Grâce à cette pratique intense pendant un an, je suis désormais moins focus sur les raccourcis et mes actions en sont plus fluides et efficaces.

Au quotidien, les compétences acquises me permettent d’avancer plus vite, Avant ce parcours, il était parfois difficile de répondre à des demandes précises, je me sens moins limité aujourd’hui et je sais que je peux puiser dans mon «Kit de secours» de Digital Painter. 😄

Tu as mentionné vouloir peut-être créer ta propre activité. As-tu de projets ou des idées spécifiques en tête que tu aimerais explorer grâce à tes nouvelles compétences ?

Oui, j’ai souvent plusieurs projets sous le coude, je viens de finir une BD à titre personnel que je ne pourrai commercialiser car elle inclue des personnages dont je n’ai pas les droits, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à la faire. Je vois ça comme un test. 🙂

Les livres à destination de la jeunesse sont également un grand sujet pour moi, j’en ai déjà réalisé deux et je vais explorer encore plus le sujet.

Enfin, quelle est la prochaine étape pour Hugo Attali, l’artiste digital ? Des expositions, des collaborations, ou peut-être un nouveau défi de formation ?

Effectivement, je réfléchis à un projet d’expo avec un mélange équilibré de digital et de traditionnel. Pour cela, il va falloir que je reprogramme du temps devant le papier et la toile.

Je viens de collaborer bénévolement à un spectacle dont j’ai réalisé quelques visuels et animations, c’était très instructif et le sentiment de partager un résultat collectif est sans pareil ! 😍

Côté formation au long cours, pour l’instant ça va être relâche ! Je plaisante, bien sûr, comme je l’ai dis au début, en tant qu’autodidacte, je suis curieux et me forme en réalité en permanence sans m’en rendre compte. En 2022, quand j’ai démarré la formation, l’IA générative n’existait pas. À son apparition en 2023, je me suis demandé si j’avais fait le bon choix de formation ! 😉 Et bien, en fait, c’est tout le contraire. Être Digital Painter me permet d’utiliser les nouvelles technologies sans les craindre et de repousser mes limites avec mes compétences et ces nouveaux outils.

Pour terminer, merci Sophie pour cette interview, et merci à Tuto.com pour cette formation certifiante, et à très vite j’espère !


Un très grand bravo à toi Hugo pour tout ce chemin parcouru ! Toute l’équipe a adoré ton travail et on est certain que tu iras très loin. En attendant, vous pouvez retrouver le travail d’Hugo sur son site Hugoattali.com 🤩

(169)