créer sa boutique en ligne

Au fil des ans, le commerce en ligne ne cesse de prendre de l’ampleur. Il joue désormais un rôle majeur dans notre manière de consommer. Selon plusieurs études, le e-commerce devrait ainsi représenter près de 17,5% du total de la vente au détail d’ici 2021. De nombreuses personnes cherchent aujourd’hui à créer leur boutique en ligne.

Et ceci sans compter la crise du Covid qui a mis tellement de commerçants et de restaurateurs dans une situation très difficile 😔

Pour relever la tête et ne plus être soumis à ce type de catastrophes à l’avenir, avoir une possibilité de vente en ligne, voire de click-and-collect, est incontournable.

Mais pour les entrepreneurs peu habitués au monde du digital, se lancer en ligne semble très compliqué.

Pourtant, la bonne nouvelle, c’est que la création d’une boutique en ligne n’a jamais été aussi simple, avec des solutions comme Shopify ou WooCommerce.

Que vous soyez déjà propriétaire d’un magasin avec l’ambition de développer votre site Internet, ou que vous fassiez vos premiers pas dans l’univers merveilleux de la vente, nous vous décrivons les 7 étapes pour créer et lancer sa boutique en ligne.

Étape 1 : choisir la plateforme de commerce électronique qui vous convient

Une plateforme de commerce électronique vous permet de créer votre propre boutique en ligne. Grâce à elle, vous n’avez pas besoin de compétences techniques avancées, ni de connaissances en programmation.

Tout ce qu’il vous faut, c’est une connexion Internet… et un produit à vendre !

Lorsque vous souhaitez démarrer une boutique en ligne, la première étape consiste donc à sélectionner la plateforme qui vous convient. C’est un choix très important, un peu comme si vous deviez trouver le bâtiment qui va accueillir votre magasin.

Rassurez-vous, nous sommes là pour vous conseiller !

Les services publics de l’Etat

Dans le cadre du Covid, le gouvernement a lancé un site dédié aux solutions de Click and Collect (comme par exemple Solocal). Sur ce site vous retrouverez des conseils et des solutions pour vous accompagner dans cette démarche.

Egalement disponible le site  Clique mon Commerce à destination des artisans, restaurateurs ou commerçants qui voudraient se lancer dans la digitalisation d’une partie de leur activité.

Sur cette plateforme, vous trouverez des recommandations et outils pour vous aider à :

  • Développer un site marchand,
  • Proposer le paiement en ligne,
  • Proposer un service de livraison,
  • Communiquer avec vos clients,
  • Mieux être référencer pour votre activité en ligne.

Enfin, sachez que des financements sont également mis en place en fonction de votre secteur et votre taille pour vous accompagner sous forme de subventions, de prêts ou de prise de participation en capital.

De notre côté nous avons identifié pour vous, les 3 principales solutions pour ouvrir rapidement en facilement une boutique en ligne :

Shopify

Shopify vous permet de créer très facilement une boutique en ligne, d’accepter des paiements et de gérer votre inventaire. Tout est optimisé pour vous guider le plus simplement possible et lancer la boutique en ligne de vos rêves, sans avoir à vous soucier de tous les aspects techniques et rébarbatifs de la gestion d’un site web. Bref, c’est le choix parfait pour les débutants ! Son utilisation est payante, mais très accessible : plusieurs offres sont disponibles au moment de votre inscription.

Pour vous donner une petite idée de son interface, voici une vidéo gratuite qui vous explique le fonctionnement du tableau de bord de Shopify. Vous pouvez aussi retrouver une formation complète en vidéo qui vous permettra de créer de A à Z votre boutique en ligne.

👉 En savoir plus sur Shopify

WooCommerce

Le concurrent le plus sérieux de Shopify à l’heure actuelle.
C’est une extension qui s’ajoute au célèbre créateur de site web « WordPress » et permet d’ouvrir et gérer sa boutique en ligne de A à Z.

Contrairement à Shopify, Woocomerce est « open source », c’est-à-dire que vous pouvez personnaliser en profondeur chaque aspect du site et ajouter des options paramétrables. Cela demande toutefois des connaissances un brin plus poussées. La bonne nouvelle : c’est gratuit  🙏

MAIS… vous aurez certainement besoin d’un thème graphique et d’extensions qui sont pour la plupart du temps payantes (selon vos besoins et encore une fois, très accessibles malgré tout.)

👉 En savoir plus sur WooCommerce

Prestashop

Prestashop est la dernière plateforme de vente en ligne très utilisée dans le monde, mais qui reste en retrait par rapport à ses deux concurrents précédents. Également « open source », vous pouvez modifier votre site de vente de fond en comble sans rien avoir à payer. Moins adapté aux débutants, nous resterons ici concentré sur les deux premières solutions.

👉 En savoir plus sur Prestashop

On aurait pu vous parler de plein d’autres solutions, comme Wix par exemple, mais il faut bien faire un choix 🤓

Étape 2 : trouver un nom de domaine : l’enseigne du site

Un nom de domaine est la partie de votre adresse internet qui identifie le nom de votre magasin.

Pensez-y comme la pancarte qui affiche le nom de votre magasin au-dessus de la porte d’entrée. Un nom de domaine efficace et qui accroche l’attention est primordial dans le succès de votre boutique en ligne.

Si vous avez déjà un magasin ou restaurant physique, votre nom de domaine sera certainement identique ou dérivé de votre enseigne 🙂

Plusieurs services vous permettent de réserver votre nom de domaine en .fr ou .com :
Amen, OVH, Ionos… sont les principaux.

Étape 3 : choisir un thème : le design de votre boutique

Peu importe que vous vendiez le meilleur produit du marché, personne ne va l’acheter si votre site n’est pas agréable à utiliser et présente une esthétique « vieillotte ».

Pas de panique ! Grâce aux thèmes déjà prêts à l’emploi, vous pouvez donner à votre boutique en ligne une apparence moderne et tendance, sans être un expert en design ou en codage.

Shopify propose notamment une gamme de thèmes très variés avec plusieurs catégories disponibles, pour s’adapter à votre positionnement.

theme ecommerce

Il vous suffit de sélectionner le modèle que vous souhaitez dans le menu correspondant, et hop, le tour est joué ! C’est parfait pour créer très facilement le design de votre boutique en ligne en quelques minutes seulement.

Pour WordPress associé à Woocommerce, vous avez également des quantités énormes de thèmes disponibles, gratuits ou payants.

Souvent, il vaut mieux consacrer quelques dizaines d’euros pour acheter un thème de qualité que de rester sur un thème gratuit trop basique.

💡  Notre conseil ? N’hésitez pas à faire la part belle aux images de qualité (nous y reviendrons plus en détail dans la partie suivante). Et surtout, évitez toute distraction inutile : pensez à vos objectifs et au parcours client.

Étape 4 : ajouter des produits en ligne

Quand vous aurez créé votre boutique en ligne, avec un style qui vous ressemble ; vous pouvez enfin publier les produits que vous souhaitez vendre.

Encore une fois, cette étape se fait très simplement avec Shopify ou WooCommerce.

Les principales informations que vous devez intégrer à la description du produit sont notamment :

  • Le nom du produit,
  • Son descriptif et ses caractéristiques,
  • Son prix et ses options,
  • La catégorie dans laquelle votre produit se classe (veste, lampe, livre…),
  • Le poids (pour les produits physiques),

Un petit exemple ici :

produit ecommerce

Image issue du tutoriel Shopify : Comment créer un site E-Commerce ?

Et pour accompagner ces données, il est indispensable d’ajouter des photos de bonne qualité.

Le saviez-vous ? L’être humain traite les images en 1/10e de secondes et comprend les informations visuelles 60 000 fois plus vite que les mots. Des chiffres spectaculaires !

Autant dire que les images des produits font une impression forte et immédiate sur les internautes 😉

Voici quelques conseils pratiques pour réussir vos photos d’un produit à coup sûr :

  • Choisissez des images de haute qualité. Ne sélectionnez jamais des images floues ou mal cadrées.
  • Apprenez à gérer la lumière ! Ou alors, investissez dans une lightbox (comme ce petit studio par exemple) pour proposer des packshots produits de qualité pro.
  • Utilisez un appareil photo ou un smartphone avec un bon capteur.
  • Si vous le pouvez, offrez la possibilité de visualiser l’objet à 360 degrés. Ils permettront à vos clients puissent voir votre produit sous tous les angles. Vous pouvez par exemple filmer le produit sur un plateau tournant, posé sur un fond blanc, peut suffire.
  • Ajouter des clichés avec les différentes variations de votre produit (si vous offrez plusieurs couleurs, par exemple).
  • Proposez, si possible, une option de zoom pour permettre à vos acheteurs d’observer le produit dans ses moindres détails.

Étape 5 : ajouter des options de paiement

Mettre un produit en ligne, c’est bien. Mais encore faut-il que les visiteurs de votre site puissent l’acheter !

Il est temps d’ajouter les modes de paiement, un élément crucial dans la création de votre boutique pour convertir un internaute en acheteur.

Avec Shopify, WooCommerce et Prestashop, tout est optimisé pour que vous puissiez démarrer votre commerce en ligne avec les meilleures options de paiement disponibles sur le marché.

Nous vous recommandons d’utiliser une plateforme de paiement spécialisée comme PayPal ou Stripe. Ils ont rendu les achats en ligne très simples à effectuer. Ce sont un peu les caisses enregistreuses de votre magasin !

Cette option est intéressante pour vous, car PayPal et Stripe sont très faciles à paramétrer.

Pour en profiter, il vous suffit de vous inscrire directement sur leurs sites web respectifs. Cela ne prend que quelques instants. Une fois votre compte créé, il ne vous reste plus qu’à retourner dans les paramètres de votre boutique en ligne pour y connecter très simplement votre compte PayPal ou Stripe.

Les cartes de crédit sont le mode de paiement le plus populaire sur Internet, mais vous pouvez inclure d’autres solutions telles que Apple Pay, Google Pay, Visa Checkout et Masterpass. Ce sont des alternatives rapides pour les clients qui ne veulent pas entrer leur numéro de carte pour effectuer leurs achats.

Et, dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, avoir au moins un Click and Collect pour pouvoir servir vos clients est déjà un bon point. Vos clients s’inscrivent et passent commande. Ils peuvent payer en ligne ou directement lors du retrait, devant votre magasin.

Vous transformerez cette épreuve en force pour l’avenir : vous créez un lien avec vos clients, et pourrez leur présenter vos futures offres par e-mail !

En tout cas, retenez bien ceci : plus vous êtes flexible dans vos options de paiement, et plus vous pouvez faire de ventes 🙂

Étape 6 : sécuriser votre site de vente

Nous avons pratiquement tous déjà commandé un produit en ligne. Et il vient toujours ce moment de doute terrifiant lorsqu’on renseigne les numéros de notre carte de crédit, où l’on se demande si le site est vraiment sécurisé…

C’est une préoccupation majeure pour les internautes, et il est important de les rassurer pour que cela ne soit pas un frein à l’achat.

Heureusement, les développeurs des plateformes de commerce en ligne ont pensé à tout et règlent ce problème pour vous grâce à l’intégration du certificat SSL.

« Euh pardon… le certificat quoi ?? »

Pour faire simple, le certificat SSL permet de crypter les données de vos utilisateurs, ce qui rend l’expérience d’achat sur le web totalement sûre.

Vous voyez ce petit cadenas qui se trouve à gauche de l’adresse des sites de commerces en ligne ? Cela vous garantit l’authenticité du site Internet et indique que l’ensemble des données échangées est crypté.

Et la bonne nouvelle, c’est que la plupart des plateformes de commerce électronique incluent déjà ce système dans leurs plans.

Sur Shopify, il s’ajoute automatiquement après avoir créé votre nom de domaine.

Pour Woocommerce, votre hébergeur propose certainement une option appelée « Let’s Encrypt » pour ajouter cette clé SSL gratuitement en 2 clics.

Et voilà, problème résolu !

Etape 7 : la communication !

Avoir un site e-commerce c’est bien, mais si vous n’avez aucune stratégie de communication autant vous dire qu’il ne vous servira pas à grand chose.

En effet, une fois que votre site est en ligne il vous faudra parler de lui 📢

Si vous avez une boutique physique, alors ce site en ligne sera l’occasion de développer votre système de click and collect, mais aussi de toucher de nouvelles personnes à travers la France ; voire même à l’international selon votre domaine.

Et si vous ne vendez qu’en ligne alors vous n’avez pas le choix que d’être visible rapidement !

Les réseaux sociaux

Pour communiquer sur votre site, commencez par être présent sur les réseaux sociaux. Instagram, Facebook, Twitter, … Nul besoin d’y être sur tous mais l’important est d’en choisir un ou deux et d’être régulier dans ses posts. Car vous verrez cela prend du temps.

Vous pouvez par exemple montrer vos produits, votre équipe, les avis de vos clients et surtout votre valeur ajoutée vis à vis de la concurrence. Mais attention, restez professionnel et soignez votre image. Les clients et futurs prospects ont besoin d’avoir confiance en votre entreprise et l’utilisation des réseaux sociaux vous permet en plus de créer un lien de proximité et de répondre à certaines de leurs interrogations. Alors profitez-en ! Il ne faut pas hésiter non plus à interagir avec eux, leur poser des questions et en profiter pour savoir ce qu’ils attendent de vous … Ça peut en plus vous aider à alimenter votre feed 😉
Bref : échangez avec eux !

Bon en revanche, on ne va pas vous mentir mais débuter sur un réseau social ne vous fera pas devenir visible du jour au lendemain. Pour commencer à avoir une certaine communauté, définissez le profil type de votre clientèle. Une fois que c’est fait, vous pouvez cibler des « influenceurs » (vous savez ce mot qu’on entend partout 😝 ) ou micro-influenceurs, pertinents qui pourront communiquer auprès de votre public cible. Ils pourront alors tester et parler de vos produits ou services auprès de leur communauté et donc par conséquent vous amener de nouveaux abonnés voire même de futurs clients. Attention cependant à bien les cibler ! Avant de contacter un influenceur pour lui proposer un éventuel partenariat, prenez votre temps et analysez ses posts, stories et l’engagement de sa communauté 😉

Aussi, la réalisation d’un jeu concours peut vous aider à faire grandir votre communauté. Pour cela, les mécaniques que l’on trouve aujourd’hui sont souvent les mêmes à savoir : s’abonner à votre compte et commenter un post en invitant des amis. Elle a l’avantage de vous donner de la visibilité rapidement. Mais pour que cela fonctionne, réalisez un concours de qualité ! Pourquoi pas en partenariat avec là aussi un influenceur et allez-y avec parcimonie pour ne pas vous retrouvez qu’avec une communauté de « concouristes ». Ce ne sont pas eux qui iront acheter sur votre site 😆

Le blog

Selon votre domaine d’activité, il peut aussi être intéressant d’intégrer sur votre site e-commerce un onglet « Blog ». Il vous permettra d’écrire des articles pertinents selon des thématiques qui vous tiennent à cœur et en rapport avec votre activité. Ils auront l’avantage de vous aider dans votre référencement naturel pour gagner en visibilité et d’éventuellement être relayés par d’autres sites ou sur les réseaux sociaux.

Mais avant de vous lancer dans la création d’un blog, soyez certain d’avoir assez de matières à partager, une jolie plume et surtout d’avoir du temps. Car tenir un blog avec des articles datant de plusieurs mois voire plusieurs années ne donne pas toujours bonne impression à un visiteur…

La newsletter

Lorsque vous aurez créé votre boutique en ligne, il peut également être intéressant de proposer à vos visiteurs de s’abonner à votre newsletter.

L’avantage ? Vous permettre de communiquer auprès d’un public déjà intéressé par votre site lorsque vous sortirez des nouveautés. Vous pouvez même en profiter pour leur glisser un petit code promo de manière à les inciter à s’inscrire 😉

Attention là aussi à être certain de pouvoir réaliser une newsletter de qualité et professionnelle avec de jolis visuels. Chez tuto nous utilisons Mailchimp pour l’envoi de nos newsletter.

Étape Bonus : Formez-vous

Vous avez aujourd’hui énormément de ressources pour apprendre à vous lancer dans l’univers impitoyable du ecommerce.

Ce n’est pas facile. Il y a beaucoup de notions à connaître.

Certes, beaucoup de services en ligne, facilitent la création même de votre boutique (comme on l’a vu plus haut), mais le plus gros du travail restera à faire.

Vous allez devoir vous former en : marketing digital, branding , réseaux sociaux, référencement naturel, à l’acquisition payante, en retouche photo, et même peut être un peu en programmation histoire d’aller mettre les mains sous le capot.

Comme vous le savez, nous proposons des cours en ligne sur des notions spécifique et mêmes de formations plus longues, 100% en ligne, qui peuvent être financées par votre CPF ou Pole Emploi...

 

Lancez-vous : vous avez tout à y gagner !

 

(320)