Shares

Apprendre à gérer votre stress au travail, c’est vital pour votre bien-être.
Alors, comment parvenir à « dompter » votre stress ?

Comment gérer le stress au travail ?

Fatigue récurrente, course effrénée à la performance, sentiment de perdre pied, de ne pas y arriver malgré les efforts fournis…

Vous vous reconnaissez dans certaines de ces situations ? Eh bien, vous êtes certainement confronté au stress comme une majorité de salariés. Apprendre à gérer votre stress au travail, c’est non seulement nécessaire mais également vital pour votre bien-être. Alors, comment parvenir à « dompter » votre stress ?
C’est l’objet des préconisations suivantes.

Gérer son stress au travail : tour d’horizon des mesures efficaces

Le stress étant présent partout, il s’est invité naturellement dans l’environnement de travail. Telle une gangrène, il s’est installé de sorte qu’il est devenu une préoccupation majeure des pouvoirs publics et des chefs d’entreprises.

Les raisons du stress sont multifactorielles, l’éradiquer semble difficile. Toutefois, en tant que salarié, vous devez apprendre à gérer votre stress, de manière autonome ou avec l’aide de votre employeur.

Une gestion autonome suppose la mise en œuvre de mesures issues de votre réflexion. En revanche, votre employeur peut et doit être à l’initiative de mesures de prévention en matière de stress au travail. Vous en avez assez de stresser et souhaitez-vous en libérer, ou du moins atténuer ses effets ?

Pas de panique, lisez ce qui va suivre, nous vous avons « préparé » un kit d’urgence en cas de stress : c’est juste après la définition ! 😄

Le stress, tout le monde en parle, mais de quoi s’agit-il exactement ?

Le stress est un « état réactionnel de l’organisme soumis à une agression brusque » selon le dictionnaire Larousse. On en déduit que cette réaction peut être physique ou psychique. Par ailleurs, l’agression étant soudaine, elle est donc de source extérieure à l’individu.

Dans le monde professionnel, le stress se manifeste souvent lorsque le salarié n’arrive plus à gérer son poste au regard des ressources qui lui sont allouées.
Il se trouve confronté à un dilemme. Comment exceller dans son travail alors que les moyens matériels à disposition ou l’environnement de travail ne le permettent plus ?
Ce conflit intérieur est un facteur de stress qui va grandir au fil du temps et vous paralyser complètement.

Salarié, pour gérer votre stress, soyez acteur

C’est décidé, le stress ne passera pas par vous. Comme disent les Espagnols : « No Pasaran ». Ou, comme dit Gandalf : « Vous ne passerez pas ! » (Pour ceux qui ont plus la fibre héroïc-fantasy !) 😉
Alors pour le dompter, soyez pro-actif. Comment ? avec ces règles simples.

  • Écoutez votre corps pour pouvoir vous arrêter à temps.
  • Analysez les situations pour pouvoir vous adapter.
  • Apprenez à vous auto-gérer ou vous autoréguler.
  • Sondez-vous, n’hésitez pas à « travailler » sur-vous et vos attentes professionnelles.
  • Prenez du recul sur votre activité, cela vous aidera à mieux appréhender les
    situations préoccupantes.
  • Ayez une bonne hygiène de vie, faites du sport, des activités culturelles, mais
    surtout, ne vous isolez pas.
  • Alertez votre hiérarchie pour qu’elle prenne les mesures adéquates, notamment
    sur les situations nouvelles, sur la charge de travail…
  • Soyez attentifs aux signaux d’alerte tels que la maladie, les arrêts fréquents, une
    fatigue intense, le surmenage….
  • Adoptez enfin une attitude positive et constructive, ça vous aidera à avancer.

Apprendre à gérer son stress ne se fait pas du jour au lendemain, vous vous en doutez. Si vous êtes stressé, prenez le temps nécessaire pour avancer doucement, mais sûrement vers votre mieux-être.

En cas de besoin, interpellez votre employeur à la rescousse ! C’est aussi son rôle que d’assurer un environnement de travail agréable, et des conditions de travail qui poussent à l’accomplissement.

Gestion du stress au travail, les entreprises aux commandes

Les victimes du stress professionnel sont les salariés. Il n’en demeure pas moins que cette situation pose des difficultés au sein des collectifs de travail. L’entreprise peut se trouver impactée à long terme si la situation perdure. Aussi, il lui appartient de réagir rapidement.

Dans l’idéal en amont pour prévenir, en aval si la situation est existante.
Les mesures qu’elle peut prendre sont :

  • Mise en place d’une politique managériale responsable.
  • Sensibilisation des cadres dans leur pratique managériale (pression, dévalorisation ou mauvaise reconnaissance, manque de dialogue ou d’accessibilité).
  • Formation des salariés par la mise en place de stages de gestion du stress (ateliers
    de relaxation, yoga, respiration…).
  • Repenser l’environnement de travail : charge de travail, répartition horaire, etc.

Savoir gérer son stress, c’est savoir préserver sa santé

La course à la performance met de nombreux salariés dans une situation de fragilité.
On voit se développer des pathologies liées au stress au travail. Tout un pan de la médecine du travail, en lien avec les services de prévention, met en place des mesures préventives afin d’atténuer les méfaits du stress.

Les conséquences sur la santé

Irritabilité, troubles du sommeil, problèmes digestifs, maux de tête fréquents, fort sentiment d’échec, de ne pas être à la hauteur malgré les efforts fournis, démotivation

Voilà quelques conséquences du stress sur votre santé. Ces signaux doivent vous alerter, car, une fois installé, le stress est difficile à combattre. Ainsi, les études montrent que face au stress, de nombreux salariés se persuadent qu’il s’agit d’une situation normale. Ils s’enferment alors dans un cercle vicieux qui aura des répercussions sur leur santé.

Les conséquences sur le travail

Absentéisme accru, équipes démotivées, pertes de qualité en production et en performance, turnover, la souffrance au travail a un impact sur le bon fonctionnement d’une société.

Conscient des risques que cela fait peser à long terme, la gestion des risques psychosociaux (RPS) doit faire partie intégrante du schéma directionnel des entreprises. À charge pour elles, de réduire voire prévenir les sources de stress en agissant sur l’organisation, les conditions de travail ou sur les relations sociales.
Vous l’aurez compris, l’objectif affiché étant :

  •  Moins de stress pour plus de productivité et de performance.
  • Favoriser le collectif de travail.
  • Assurer le bon fonctionnement de l’entreprise avec des salariés motivés.

Et rien de tel pour motiver des salariés, que de les impliquer dans l’évolution de l’entreprise, tout en relâchant la pression régulièrement. Comme une cocotte-minute, aucun de nous ne peut bouillonner 100% du temps. Il est intéressant aussi quand l’entreprise permet à ses collaborateurs d’évoluer personnellement et professionnellement, avec de la formation continue. Cela casse la routine qui, à longueur d’années, détruit les plus belles motivations… tout en boostant une saine ambition pour celui qui se forme !

> En savoir plus sur les formations professionnelles proposées par Tuto.com

(476)