Adobe Creative Cloud

Adobe Creative Cloud

Adobe vient de dévoiler son Creative Cloud, un abonnement qui vous permet d’accéder à de nombreux logiciels et applications mobiles creatives. Il s’agit d’une véritable révolution, d’un bouleversement majeur dans le modèle économique d’Adobe que nous allons décrypter pour vous. Je vais essayer de couvrir en détail, cette nouvelle offre en passant par les points suivants :

  • Qu’est ce que Creative Cloud ?
  • Description de l’offre logicielle (desktop et mobile)
  • Et le Cloud dans tout ça ?
  • Combien coûte Creative Cloud ?
  • Le mot de la fin…

Qu’est ce que Creative Cloud ?

Logo Creative Cloud

Creative Cloud est le nom qu’a choisi Adobe pour décrire sa nouvelle offre qui mélange à la fois un accès aux logiciels de Creative Suite (actuellement la CS6) et des services et capacités « Cloud » (comprenez hébergés sur un serveur distant virtualisé et accessible depuis partout, avec une connexion Internet).

Cette offre se présente sous la forme d’abonnements (je laisse planer un peu de suspens pour les tarifications, nous y reviendrons). Une fois les frais d’abonnement acquités, vous pouvez télécharger les différents programmes fournis (vous n’êtes pas obligés de tout télécharger d’un coup, votre connexion Internet vous remerciera ^^).  Vous n’aurez d’ailleurs besoin d’une connexion Internet que lors de l’installation et au moment de l’activation mensuelle (pour bien prouver que vos droits sont toujours actifs).

Au moment de son lancement, Creative Cloud c’est :

  • 21 logiciels, version desktop (Adobe communique sur le terme « bureautique » qui n’est pas adapté à mes yeux, et me fait un peu trop penser aux produits Microsoft ; j’utiliserai donc « desktop ») :  Photoshop Extended, Illustrator, Indesign, Muse, Acrobat Pro, Flash Professional, Flash Builder Premium, Dreamweaver, Edge, Fireworks, Premiere Pro, After Effects, Audition, Speedgrade, Prelude, Encore, Bridge, Media Encoder, Typekit, Business Catalyst, Creative Cloud Connection.
  • 6 application mobiles : Photoshop Touch, Proto, Ideas, Debut, Collage et Kuler
  • Du Cloud : il en fallait sinon, le nom choisi n’aurait pas véritablement de sens. Creative Cloud offre donc des possibilités de partage, de synchronisation et de stockage que nous allons vous détailler dans un instant.

La promesse d’Adobe est de vous fournir des logiciels toujours à jour. Concrètement, cela signifie, que vous n’aurez pas à acquérir la prochaine version de la Creative Suite CS7 (nom officieux ^^) si vos droits Creative Cloud sont toujours actifs.

Enfin, un détail, mais qui peut avoir son importance chez certains utilisateurs (mes pensées vont vers Julien Pons, avec qui j’échangeais récemment sur le sujet) : la possibilité d’utiliser les logiciels de la Creative Suite dans la langue de son choix (ce qui rappelons-le n’est pas le cas pour les versions sous licences traditionnelles d’un produit Creative Suite).

Description de l’offre logicielle (Desktop et mobile)

Les logiciels Desktop

Creative Cloud logiciel desktop

Adobe Creative Cloud vous permet d’avoir accès aux principaux logiciels d’Adobe, en voici la liste :

  • Adobe Photoshop® Extended: Logiciel phare de la marque, Photoshop se devait de se retrouver dans le Creative Cloud. La bonne surprise c’est que la version Extended du logiciel a été retenue, comprenez que les capacités 3D du logiciel sont au programme. Photoshop, leader incontesté de la retouche d’image professionnelle, vous permet également depuis la version CS6 de réaliser des montages vidéo. Retrouvez d’ailleurs dans une autre note, toutes les nouveautés de Photoshop CS6.
  • Adobe Illustrator® : véritable partenaire de Photoshop, Illustrator vous permet de créer des illustrations vectorielles.
  • Adobe InDesign® : le logiciel de PAO qui a su s’imposer au fil du temps face à QuarkXpress. Indesign a su jouer avec les nouvelles tendances du marché, en réussissant à innover à chaque version (publication de documents pour iPad, format ePub…)
  • Adobe Muse™ : moins connu du grand public Adobe mise à priori beaucoup d’espoir dans Muse. Cet outil vous permettra de créer des sites web de manière visuelle et intuitive, un peu comme avec une maquette Indesign.
  • Adobe Acrobat® Pro : l’inévitable générateur de fichiers PDF enrichis (audio, vidéo, interactivité) de chez Adobe.
  • Adobe Flash® Professional : Longtemps considéré comme un autre des logiciels phares de la marque, Flash connait depuis 2 ans un point de rupture dans un marché qui adopte à grande vitesse le HTML5. Désavoué par Steeve Jobs, Flash se repositionne assez intelligemment comme un outil de conception de jeux vidéo en 3D et reste quoi qu’on en dise, le plugin le plus installé dans le parc informatique mondial (pour combien de temps encore?…)
  • Adobe Flash Builder® Premium : clairement un outil dédié au développeurs qui souhaitent créer des applications robustes basées sur Flash.
  • Adobe Dreamweaver® : outil de création de sites Internet, bien plus poussé que Muse. La nouveautés de CS6 résident dans l’utilisation de grilles fluides (responsive design) pour adapter l’affichage de votre site Internet selon la manière dont vous le consultez (smartphone, tablette, PC…)
  • Adobe Edge : devant le succès du HTML 5, Adobe se devait de se doter d’un outil WYSIWYG : avec Edge le pari est en phase d’être remporté.
  • Adobe Fireworks® : c’est une surprise, je pensais sincérement que Fireworks allait disparaitre, mais non! Ce logiciel vous permet de créer des maquettes web (un peu comme Photoshop quoi ^^)
  • Adobe Premiere® Pro : le logiciel de montage vidéo de chez Adobe qui se professionnalise.
  • Adobe After Effects® : le logiciel de création d’effets spéciaux se munit d’un vrai moteur 3D capable de faire des rendus en ray tracing et du tracking 3D. Bien que ce dernier ne soit pas au niveau d’un Nuke, c’est déjà un bon départ et cela promet de belles choses à l’avenir.
  • Adobe Audition® : le logiciel de retouche audio d’Adobe.
  • Adobe SpeedGrade™ : logiciel fraichement acquis, il est le partenaire idéal de Premiere Pro. Dédié à l’étalonnage ce logiciel s’annonce très puissant.
  • Adobe Prelude™ : certains le surnomme le Lightroom de la vidéo, et c’est tout à fait ça !
  • Adobe Encore® : vous souhaitez réaliser des DVD ou des Blu Ray, c’est le logiciel qu’il vous faut!
  • Adobe Bridge : le gestionnaire de fichiers incontournable de la Creative Suite.
  • Adobe Media Encoder : le logiciel d’encodage qui vous permet de convertir vos vidéos pour atteindre tous les supports actuels.
  • Typekit : une collection de polices de caractères
  • Business Catalyst : une application vous permettant d’héberger et de déployer facilement des sites Internets

Les applications Mobiles :

Creative Cloud Applications mobile

  • Adobe Photoshop Touch: c’est le Photoshop version iPad, simplifié mais plutôt puissant.
  • Adobe Proto : Pour créer des esquisses ou des prototypes interactifs de sites web et d’applications mobiles.
  • Adobe Ideas : On pourrait dire qu’il s’agit du Illustrator pour tablette.
  • Adobe Debut : L’outil de présentation de vos projets créatifs.
  • Adobe Collage: Application permettant de réaliser des planches de tendances.
  • Adobe Kuler® : Application qui permet de créer des nuanciers de couleurs, d’en télécharger et de les partager.

La partie Cloud de Creative Cloud :

Vous l’avez compris, les logiciels inclus dans cette offre,  qu’ils soient desktop ou mobiles ne sont pas réellement dans le Cloud et nécessitent d’être installés de manière traditionnelle. Cela peut se comprendre.

En effet, mettre sur pied une Creative Suite en mode SAAS sans installation sur le poste client s’avère être un défi de taille. Adobe s’est pourtant essayé à l’exercice avec  notamment Photoshop Express. On peut également citer la suite d’outils de chez Aviary, dont l’objectif était justement de proposer une suite d’outils aussi puissante que celle d’Adobe passant intégralement par le navigateur. Or, jusqu’à preuve du contraire, il semblerait que le défi ne soit pas relevé, même si l’on peut saluer les efforts employés par Aviary.

Le Saas c’est bien, mais pour des outils créatifs, les capacités du navigateur sont encore loin d’égaler l’usabilité et la puissance d’un vrai logiciel et moteur de calcul et de rendu (à l’image du puissant Engine Mercury qui fait tourner la Creative Suite 6).

Mais alors où se cache la partie Cloud ?

Le partage dans Creative Cloud

Le partage, la synchronisation et le stockage sont les 3 éléments qui constituent le volet cloud de l’offre d’Adobe. Avec Creative Cloud vous allez en effet pouvoir :

  • Partager votre travail : vos ébauches et concepts et autres fichiers créatifs pourront être vus par vos clients,  et vous pourrez échanger en mode collaboratif, pour un travail en équipe plus efficace.
  • Synchroniser vos fichiers : je suis du genre à travailler sur 4 écrans : 2 iMac (un au bureau, un à la maison) , un Mac Book (quand je suis en déplacement) et un iPad. Grâce à Creative Cloud Connection (le logiciel de synchro), je vais pouvoir synchroniser mes fichiers sur toutes ces machines.Certes, je peux déjà le faire avec Mobile Me d’Apple ou Dropbox et prochainement Google Drive, mais avouez que synchroniser un fichier depuis l’application (desktop ou mobile) c’est quand même plus naturel. D’autant plus que vous pourrez également afficher des vignettes et des aperçus grand format, via le navigateur pour faciliter la recherche visuelle, ou encore modifier l’état des calques PSD directement depuis le navigateur sans ouvrir le moindre logiciel.Côté sécurité Adobe annonce que cette synchro est sécurisée et que les transferts sont encryptés (via le protocole SSL).
  • Le Stockage :qui dit Cloud dit stockage.  Dans l’offre payante vous pourrez stocker 20 GO de fichiers contre 2 GO pour l’offre gratuite. Ainsi Adobe s’aligne sur Dropbox pas sur Google Drive, qui offrent respectivement, en freemium, 2 et 5 GO.Le talon d’Achille de Creative Cloud réside peut être dans son espace de stockage. Ces 20 GO pourraient être une limite pour les professionnels amenés à travailler avec de nombreux fichiers volumineux à l’image des fichiers RAW ou d’une vidéo sortant d’une camera RED.Mais, voilà,  il s’agit d’une offre de lancement, et je suis certain qu’Adobe saura augmenter les capacités de stockage de l’offre de base.  Notons également que des options de stockage additionnelles verront certainement le jour dans les semaines avenir (notamment via l’offre « Creative Cloud Team » une offre dédiée pour les besoins des entreprises).

    Adobe annonce enfin que le stockage est bien évidemment lui aussi sécurisé (au même titre que la synchro).

Une offre évolutive Cloud

Le stockage n’est pas le seul aspect évolutif de l’offre. Attendez-vous à voir arriver de nouveaux services et logiciels dans Creative Cloud. On peut déjà signaler la mise à disposition de Adobe Digital Publishing Suite d’ici quelques semaines et de Lightroom 4 également.

C’est l’intérêt de l’offre : être toujours à jour et découvrir des logiciels au rythme des améliorations et adaptation d’Adobe sur des marchés en constante ébullition.

Le Creative Cloud : Combien ça coûte ?

Voici une grille de tarifs actuels :

  • Offre gratuite : offre d’essai 30 jours avec stockage de 2go sur le Cloud.
  • 47,99€ HT / mois, avec un engagement d’1 an, plateforme Mac et Win, 1 langue
  • 49,99€  HT/ mois, avec un engagement d’1 an, plateforme Mac et Win, plusieurs langues
  • 71,99€ HT/ le mois, sans engagement, plateforme Mac et Win, 1 langue
  • 74,99€ HT/ le mois, sans engagement, plateforme Mac et Win, plusieurs langues

J’ai noté que l’engagement d’un an peut être cassé, moyennant des frais de résiliation qui représentent 50 % du montant restant à payer. Si vous résiliez dans les 30 premiers jours d’utilisation vous pouvez en revanche vous faire rembourser intégralement la somme investie.

Alors, est-ce que Creative Cloud est une offre intéressante ? Lançons nous dans un calcul mathématique : vu le contenu de cette offre, on peut aisément partir sur le prix d’une Master Collection Suite 6, comprenant tous les logiciels desktop cités plus haut. Sachant que le cycle de renouvellement chez Adobe est d’envrion de 2 ans nous obtenons : 2916€ HT (pour une Master Collection en version téléchargeable) / 2 = 1458. On ramène ce prix au mois, ce qui nous donne : 121,5€ HT. 121,5€ vs 47,99€ = c’est intéressant !

Ok c’est bien beau, mais qu’en est-il si je possède déjà une Creative Suite ? Creative Cloud reste-il intéressant pour moi ?

Prenons le scénario suivant : Vous avez déjà acheté la Creative Suite 5 (Master Collection) et vous souhaitez passer en mode CS6 que choisir : Creative Cloud ou la mise à jour de votre Creative Suite ? Le prix d’une mise à jour Master Collection CS6, en français et en téléchargement depuis la Master Collection CS5 est de 117€ HT.

Donc, la formule magique est la suivante : 1117/2/12 = 46,54€ HT

On s’aperçoit donc qu’il est dans ce cas plus intéressant d’opter pour la mise à jour sur un cycle de 2 ans (mais attention vous n’aurez pas dans ce cas les autres avantages de Creative Cloud c’est à dire synchro, partage et stockage, ni même les applications mobiles et autres mises en bouche qui seront ajoutées par la suite).

Heureusement j’ai une bonne nouvelle qui fait peser la balance du côté du Cloud : selon Mac Generation, Adobe réserve une offre de lancement toute spéciale pour les heureux possesseurs d’une licence CS3, CS4 et CS5, ou CS5.5 avec une offre imbattable à 29,99€  HT par mois (pour un engagement d’un an). Cette offre expirera le 31 août 2012.

Education et Licences en volume

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, si vous êtes étudiants ou enseignants, un tarif spécial vous attend également! De la même manière que les produits traditionnels d’Adobe, les écoles pourront accéder aux mêmes services avec des tarifs préférentiels :

  • 24,99€ HT/ mois pour un abonnement annuel pour les étudiants et enseignants

Si vous souhaitez de nombreuses licences, alors vous pourrez regarder du côté du Creative Cloud Team Ready, qui est le nom du programme d’acquisition de licences en volume (à priori pas encore disponible au moment où je vous parle).

Le mot de la fin :

Create Now

Si vous avez lu l’intégralité de ce dossier (merci) et si vous connaissez un tant soit peu l’éditeur, je pense que vous serez de mon avis : Creative Cloud va faire un vrai carton.

J’ai par le passé pu me montrer sceptique sur certaines mises à jour de la Creative Suite et j’ai pu ressentir parfois un éditeur un peu prisonnier d’un marché qui se doit de sortir à rythme effréné de nouvelles versions, ayant parfois du mal à trouver l’écho de la légitimité parmi ses utilisateurs.

Mais la Creative Suite 6 et cette offre Creative Cloud montrent qu’Adobe a su être à la fois à l’écoute de ses utilisateurs (il suffit de jeter un oeil aux nouveautés proposées dans ses logiciels) et de ses marchés (virtualisation des données, applications et usages de plus en plus mobiles).

On peut aussi souligner que cette nouvelle tarification va enfin permettre à de nombreux freelances ou TPE en démarrage de se procurer un accès légal aux produits de chez Adobe.

Avec Creative Cloud, Adobe innove, n’hésite pas à prendre des risques en chamboulant ses modèles et qui propose des produits de qualité. Il n’y a rien de plus irritant que de voir un gros éditeur s’endormir sur son marché ; ce n’est pas le cas d’Adobe. Alors, un grand bravo, le futur succès de l’offre sera mérité. Quant à nous , notre mission est de vous proposer les meilleures formations possible sur tout ces produits, ce que nous allons bien entendu viser, avec tuto.com :)

18 Comments

  1. Une date de sortie ? :)

  2. Un excellent article que j’ai pris plaisir à lire.

    Malheureusement, je pense pas avoir l’utilité du cloud car déjà, c’est vraiment cher donc je me contenterai de ce que j’ai actuellement ^^

  3. Super article, merci pour toutes ces précieuses infos :)

  4. Enfin, Adobe a pensé aux indépendants et petites structures qui n’ont pas toujours les moyens de faire évoluer leurs logiciels. Très bonne initiative.

  5. Quand Adobe parle d’une offre étudiante à 25 $ /mois je suppose que cette offre ne permet aucune revente légale des créations effectuée depuis ces licences ?

  6. Bonjour,
    Savez-vous à partir de quand l’offre à 36,89 euros par mois sera disponible pour ceux qui possèdent une version antérieur de la Creative Suite ?
    Merci.

  7. Je suis graphiste/webdesigner démarrant en micro-entreprise (je ne peux pas déduire de frais ni la TVA). Sur les sites marchands, une licence complète Master Collection me coûte 3700€ TTC, le Cloud 688,75€TTC / an (autrement dit un amortissement sur 5 ans dont je ne pourrais pas bénéficier dans mon cas de toute façon). En plus les logiciels seront toujours à jour (en espérant qu’il n’y ait pas trop de bug) et si dans 2 ans mon affaire ne marche pas, je romps mon abonnement et ne perds pas un investissement coûteux = le calcul est vite fait pour ma part : vive le Creative Cloud !!!

  8. Merci pour l’article que j’ai pris plaisir à lire, je possède une licence Creative Suite 5.5 et envisage dans quelques temps de passer à la Creative Cloud, Adobe n’as décidément pas fini de nous étonner.

  9. Félicitations pour votre article. En effet, il est beaucoup plus clair que ce que l’on trouve sur le site d’Adobe !
    J’hésitais sur la formule que j’allais choisir et maintenant je sais.
    Vive le Cloud. Par contre, je vais finir dans les nuages avec tous ces Cloud actifs.

  10. C’est plus qu’une excellente nouvelle, j’attendais ça depuis des lustres … enfin, ce que j’attendais c’était la possibilité de paiement de la master collection en plusieurs fois, mais le cloud à répondu à toutes mes attentes.

  11. Jes souhaite m’abonner au Cloud mais je suis étonné suir les tarifs.
    Pour accéder au Français seulement, il faut souscrire un abonnement plusieurs langues … donc plus cher …Pourquoi ?
    Pouvez vous me renseigner . merci d’avance

  12. Oui, c’est bien joli et je concède que la solution Cloud est top si on utilise plusieurs programmes de la gamme. Mais si on ne travaille qu’avec Photoshop et qu’on a déjà une version achetée (cs5), c’est loin d’être le cas.
    Je me suis fait embobiner par un vendeur qui a presque réussi à me convaincre de passer à Adobe Cloud et m’a fait passer à côté d’une promo Lightroom qui m’aurait parfaitement convenu.
    J’ai fait le calcul:
    Upgrade vers CS6 (je possède le CS5): 222 euros VS 348 euros/an (29 euros par mois) la première année, puis 600 euros par an dès que la promo est terminée (environ 50 euros/mois). Pas du tout intéressant, même en achetant en plus Lightroom et en l’upgradant régulièrement. D’autant que les upgrades ne sortent pas chaque année et donc que ce coût n’intervient pas annuellement, contrairement à la facture Cloud qui tombe tous les mois.
    Bref, ajoutez à ça une communication lamentable chez Adobe (site internet tordu -suis-je le seul de cet avis?-, compliqué de les joindre, n° 0800 inaccessible, absence de réponse à des questions simples posées par mail, etc.) et vous comprendrez qu’à part pour la qualité exceptionnelle de leurs produits, je ne suis pas très fan d’Adobe. C’est un euphémisme.
    En tout état de cause, il faut bien peser le pour et le contre et examiner les solutions proposées à la lumière de ses besoins réels (a-t-on vraiment besoin de toutes les fonctionnalités offertes en plus dans la version Cloud?…).
    Bonnes retouches et bravo pour votre site!
    ;-)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© 2014 Blog Tuto.com

Theme by Anders NorenUp ↑